- Publicité -
mercredi 10 août 2022
DomicilePolitiqueMinistère des Affaires étrangères : Deux directeurs généraux limogés

Ministère des Affaires étrangères : Deux directeurs généraux limogés

Emi-Haulain Kola et Léontine Razanadrasoa, les nouveaux DG du ministère des Affaires étrangères.

Face à une situation assez particulière combinée à une ambiance délétère qui a déjà duré cinq semaines, des décisions fortes ont été prises au sein du département du MAE à Anosy.

 Deux directeurs généraux du ministère des Affaires étrangères ont été  remplacés selon le compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi. Il s’agit en l’occurrence de Lanto Rahajarizafy, ancien directeur général du partenariat au développement et diaspora et d’Alice N’Diaye directeur général de la coopération internationale. Si la première a été remplacée par Emi-Haulain Kola, la seconde a été remplacée par Marie Léontine Razanadrasoa. Ces deux directeurs généraux fraîchement nommés sont loin d’être novices dans leurs fonctions. Si Léontine Razanadrasoa était déjà directeur de la promotion du partenariat au Développement, Emi-Haulain Kola était, quant à lui, directeur administratif et financier du département et assurait également le poste d’ambassadeur de Madagascar à Genève.

Grève. Le service minimum au sein du ministère des Affaires étrangères entre à sa cinquième semaine. Le Sempimira et le Syndicat des corps du ministère des Affaires étrangères (Syncormae) restent fermes sur leurs revendications dont l’amélioration des conditions de travail des agents de l’Etat du département.  Les syndicats réclament « la perception des émoluments dont la dotation a déjà été approuvée par le gouvernement, lequel a alloué le budget correspondant par son inscription dans la loi de finances initiale 2022 au titre du budget du ministère des Affaires étrangères » et « l’application effective des dispositions réglementaires régissant la carrière de ses membres notamment le système de rotation et d’affectation entre le Département central et les Représentations extérieures de Madagascar pour les Agents Diplomatiques et Consulaires ». Ces changements interviennent ainsi dans une période tendue durant laquelle les différentes rencontres n’ont pas permis de trouver une issue, malgré l’intervention de la Présidence. Notons que les deux DG écartés font partie de ceux qui suivent le mouvement. Cette décision a donc suscité l’étonnement au niveau du département, surtout parmi ceux qui appartiennent à ces deux corps syndicaux. Il reste à savoir si l’arrivée de ces deux nouveaux responsables permettra de débloquer la situation au sein du ministère des Affaires étrangères.

Julien R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

  1. Une petite rectification: Kola Emi Haulain n’a pas été Ambassadeur de Madagascar à Genève mais « Chargé d’affaires ad interim ».

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici