- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileSportsJudo : Laura Rasoanaivo sacrée championne d’Afrique

Judo : Laura Rasoanaivo sacrée championne d’Afrique

Laura s’est hissée sur la plus haute marche du podium aux championnats d’Afrique cadets et juniors de Nairobi.

Deux médailles ont été remportées par la délégation malgache à Nairobi dont la précieuse or de Laura et le bronze de Lova. 

Retour sur le graal. Des années après avoir manqué la plus haute marche du podium du judo continental, l’hymne national malgache a retenti à Nairobi, samedi en fin d’après-midi aux Sommets continentaux cadets et juniors de judo. Laura Rasoanaivo Razafy vient d’être sacrée championne d’Afrique juniors dans la catégorie des moins de 70 kg. La judokate de l’Association Sportive Saint-Michel déjoue les pronostics et s’impose face aux « favorites » de sa catégorie. En quart de finale, Laura a battu la Camerounaise Ema Cindy Heukoua sur ippon. Revigorée par cette belle victoire, elle n’a eu besoin que de 11 secondes pour renverser par ippon également l’Egyptienne  Afnan Shehata en demi-finale. Qualifiée pour la finale, elle a affronté une autre Égyptienne, Farida Magdy qu’elle a battu par hansoku-make. Médaillée d’or des derniers Jeux des Iles de l’Océan Indien à Maurice en 2019, Laura est une valeur sûre du judo malgache. « Cette médaille est le fruit d’efforts et de durs entraînements. C’est une belle récompense déjà après les doutes sur notre départ incertain, la peur et la maladie », a-t-elle expliqué après la cérémonie de remise de médailles. La nouvelle championne d’Afrique a aussi annoncé que le plus dur était de battre son adversaire en demi-finale.  Mais une fois cette étape franchie, elle était confiante du sacre final. Laura n’est autre que la fille des judokas Luc Rasoanaivo Razafy et Edith Andrianarisandy, tous deux anciens membres de l’équipe nationale. L’autre représentant malgache, Lova Randrianasolo engagé chez les moins de 73 kg garçons s’est emparé de la médaille de bronze. Le volontaire japonais, Tomokazu Iwahori, a accompagné les deux combattants sur place.Avec deux délégations sur place, Madagascar a réalisé le hold-up parfait en rentrant avec deux médailles dont une en or et une en bronze. « Une très belle médaille d’or pour Laura et une magnifique bronze pour Lova. Cette petite équipe, nous l’avons affûtée depuis des semaines, avec Tomokazu Iwahori. Des heures d’entraînement, du travail acharné qui ont fini par payer », a publié Mamy Randriamasinoro, directeur technique national au sein de la Fédération malgache de judo. 

T.H

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici