- Publicité -
lundi 8 août 2022
DomicileEconomieGestion de l’entretien des routes : Lancement de la 2e phase du...

Gestion de l’entretien des routes : Lancement de la 2e phase du projet F3LTM

Les parties prenantes à la mise en œuvre du projet F3LTM, dans sa phase 2.

Le gouvernement japonais, à travers la JICA ou l’Agence japonaise de coopération internationale, continue de soutenir le secteur des infrastructures à Madagascar.

C’est l’un des trois piliers de coopération entre les deux pays, à côté du développement rural et du développement social. Ainsi, un projet de développement des capacités de gestion de l’entretien des routes et des ponts intitulé F3LTM est mis en œuvre dans la Grande île, suite à une étroite collaboration entre le ministère en charge des Travaux publics et la JICA. Toutes les parties prenantes à travers le comité conjoint de coordination se sont réunies la semaine dernière à l’ININFRA (Institut National de l’Infrastructure) en vue de lancer la 2e phase de ce projet. Cette réunion a été présidée par le Secrétaire général du ministère des Travaux publics, le Général Hajatiana Rasolomanana, et a vu la participation des représentants des organismes rattachés bénéficiaires de ce projet notamment l’Agence Routière, l’ININFRA, le Laboratoire National des Travaux Publics et du Bâtiment (LNTPB). Le partenaire technique et financier du projet, qu’est l’Agence japonaise de coopération internationale, y a également assisté.

Manuels disponibles. Lors de la première phase de ce projet F3LTM, les résultats comprennent entre autres l’identification des routes modèles comme la RN1 et la RN2 ainsi que la réalisation des diagnostics des problèmes et défis de l’entretien des routes et des ponts, afin de pouvoir concrétiser les attentes de la phase 2. Ainsi, d’ici à mi-2024, les manuels de réparation des routes, les manuels d’inspection et de diagnostic des ponts ainsi que les manuels d’utilisation du Système de gestion des routes (PMS) ou du Système de gestion des ponts (BMS) seront disponibles, a-t-on appris. En outre, le gouvernement est invité à procéder à l’approbation de ces manuels.

Renforcement de capacités. Par ailleurs, en tant que projet de coopération technique, les homologues bénéficieront d’un programme de renforcement de capacité, à travers des formations des formateurs au Japon et l’octroi de matériels pédagogiques sur l’entretien des routes et des ponts. Ce qui permettra d’assurer la pérennisation des actions au terme du projet, a-t-on évoqué. L’inspection et le diagnostic des routes et des ponts s’imposent. La conception des travaux de réparation et la gestion de la base de données font également partie des actions prioritaires, outre la mise en œuvre d’un plan d’entretien des routes et des ponts, sans oublier le développement des capacités des acteurs concernés.  

Navalona R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Pas un seul mot sur les plans et calendriers financiers susceptibles de permettre un quelconque suivi …opérationnel et financier des travaux . Une énième usine à gaz dont l’épilogue est connue : ou est passé l’argent !?
    Pour attirer autant de compassion internationale , Madagascar doit bien receler quelque trésor connu de quelques rares …initiés !?

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici