- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileSportsASIEF-Sommet national : L’Université d’Antananarivo, la grande absente à Toliara

ASIEF-Sommet national : L’Université d’Antananarivo, la grande absente à Toliara

La délégation de l’Université d’Antananarivo ne prendra pas part  au sommet national des fonctionnaires ou ASIEF. Le budget est très mince et ne pourra pas  couvrir ses équipes  composées notamment d’environ 150 athlètes.

Le championnat national de l’Association Sportive Inter-ministérielle pour l’Entretien des Fonctionnaires (ASIEF) se déroulera sans les équipes de l’Université d’Antananarivo. La Présidence de l’Université a renoncé à ce sommet national faute de moyens financiers, à travers d’une note qu’elle a fait circuler hier. « La Présidence de l’Université a apprécié votre courage pour défendre l’honneur de l’Université d’Antananarivo à travers le sport. L’Université dispose de brillants athlètes sur toutes les disciplines sportives. Mais on sait tous que l’Université d’Antananarivo a traversé des difficultés financières depuis quelques mois, ce qui ne dépend pas de nous. Par conséquent, l’Université d’Antananarivo ne pourra pas participer à l’ASIEF qui se déroulera à Toliara du 20 août au 04 septembre », peut-on lire dans le communiqué. Lors des éditions précédentes, l’Université d’Antananarivo avait pourtant toujours eu des représentants sur toutes les disciplines à disputer. Ses deux équipes en basketball étaient finalistes l’an dernier. L’effectif de 20 000 athlètes prévu à ce rendez-vous annuel risque donc de ne pas être  atteint si d’autres institutions et ministères font également face à ce problème financier.

« Par rapport au résultat technique, les athlètes sont vraiment déçus. Nos champions dans les disciplines confondues ne pourront pas défendre leurs titres, alors que nous nous sommes toujours préparés depuis longtemps. Ainsi, le développement  du sport est un programme de l’Université et ayant un budget particulier. Mais ce budget a été servi, pour payer les subventions des employés de l’Université, qui ont été suspendues pendant huit mois. Malgré la volonté d’y aller, la Direction de l’Office des Sports et de la Culture (DOSC) à travers ses sponsors ne pourrait rien faire, car on a besoin à peu près de 50 millions d’ariary pour nos 150 athlètes.  Le mieux c’est de rester et de se contenter du championnat régional d’Analamanga », a fait savoir Ibrahim Souleman Andriamandimby, directeur de la DOSC.  En revenant sur ce championnat régional, les athlètes de l’Université d’Ankatso  ont remporté quatre médailles d’or ce week-end. En athlétisme, Beby Lalaina Razanamalala a été championne en 200m, tandis que Jean Fidel a terminé premier en 1500m. Les deux autres médailles étaient l’œuvre de Livaniaina Rakotoniaina et Jimmy Rakotomalala en karaté. La compétition se poursuit avec la phase finale de basketball et du rugby.

Manjato Razafy

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici