- Publicité -
samedi 13 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileSociétéParti humaniste écologiste Madagascar : Pour un réexamen de la légalisation des taxis-moto...

Parti humaniste écologiste Madagascar : Pour un réexamen de la légalisation des taxis-moto en Conseil municipal

La légalisation des taxis-moto est toujours au centre des débats

La circulation des taxis-moto dans la Capitale reste interdite. Les conseillers municipaux auprès du Parti humaniste écologiste Madagascar demandent à ce que le projet de texte se référant à la légalisation de ce moyen de transport soit de nouveau réexaminé. 

Bien que la légalisation des taxis-moto ait été rejetée par la majorité des conseillers municipaux, certains d’entre eux notamment ceux du  Parti humaniste écologiste Madagascar (PHEM) ont remis le sujet sur le tapis. Ils ont demandé à ce que cette question soit de nouveau soumise au Conseil municipal (CM). « J’ai voté oui lors du premier vote. Cette demande de réexamination est une initiative sérieuse soutenue par un projet de texte que nous avons élaboré avec le Fitaterana manampy fiaraha-monina Taxi-moto ou FMFM », argue Toavina Ralambomahay , conseiller auprès du  PHEM. Il a également appelé les conseillers TIM et MAPAR pour que ce soit le CM qui introduise le texte et non l’Exécutif municipal. « La légalisation des taxis-motos sera une solution face à la hausse des prix du carburant. Nous demandons au Maire à ce que le vote ne soit pas secret pour que la population sache ce que le CM a décidé. Il ne s’agit aucunement d’instaurer une rivalité entre taxis et taxis-moto » , a-t-il soutenu. 

Formel. De l’autre côté , les membres du FMFM ont martelé qu’ils sont prêts à entrer dans le formel. « Nous sommes prêts à payer les impôts et les taxes nécessaires. C’est une solution au chômage et alternative aux embouteillages et les usagers en ont besoin. Nous avons déjà demandé une régularisation depuis le confinement » , selon le président national du FMFM , Lucianno Donna Pashy. Selon leur base de données , le FMFM compte actuellement 4 700 membres. Pour faciliter la gestion et le contrôle de ses membres , cette association suggère le port des badges et les signalétiques après la légalisation de cette activité. 

Narindra Rakotobe

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici