- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéArriérés de vacations : Surveillants et correcteurs donnent 24 heures à l’État

Arriérés de vacations : Surveillants et correcteurs donnent 24 heures à l’État

L’université d’Antananarivo affirme que le Mesupres lui doit 4 862 216,947 Ar de dettes.

La problématique relative au paiement des vacations au baccalauréat de l’année 2021 ne semble pas encore réglée pour le cas Antananarivo.

Les surveillants et correcteurs du baccalauréat d’Antananarivo continuent de hausser le ton. Ils «donnent un ultimatum de 24 heures aux responsables étatiques pour procéder au paiement des restes de leur vacation au titre des sessions du baccalauréat 2021». Les personnes concernées affirment disposer d’un plan de revendication au cas où les responsables étatiques ne donnent pas de suite satisfaisante à leur revendication. Une situation qui semble être partie pour durer compte tenu du fait que les autorités compétentes se sont renvoyées la balle dernièrement. D’un côté, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique clame haut et fort que les transferts de subvention relatifs au paiement des vacations au baccalauréat 2021 ont tous été effectués. L’argent serait déjà auprès des universités mais certaines d’entre elles n’auraient pas encore procédé au paiement des indemnités des vacataires. L’université d’Antananarivo quant à elle répond en publiant l’avis de crédit relatif N°149/720 dont l’objet du mandat est le « versement d’une subvention destinée au paiement des vacations au baccalauréat 2021 (première tranche) de l’université d’Antananarivo». «Il y a effectivement eu versé d’une somme de 1 milliards 143 millions d’ariary auprès de l’agence comptable de l’Université d’Antananarivo. Mais comme l’avis de crédit a stipulé le versement de la première tranche, l’université a utilisé cet argent comme il faut», a expliqué le directeur des affaires administratives (DAF) de l’université d’Antananarivo le 22 juillet dernier. Ce responsable d’ajouter «nous disposons des pièces comptables pour justifier l’objet des dépenses relatives à l’épuration des vacations au baccalauréat 2021». Dépenses qui se seraient élevées à  1 448 230,066 Ar si l’on s’en tient toujours au DAF de l’université d’Antananarivo.

Questions. Où est donc passée la deuxième tranche de l’argent des vacations au baccalauréat 2021 ? La logique voudrait, en effet, que sur un document administratif qui passe par la signature du Premier ministre et du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la mention de l’expression «première tranche» signifierait l’engagement d’un autre procédé pour le versement d’une seconde tranche. Il conviendrait d’ailleurs de noter que ces actes passent par des contrôles et vérifications effectués par des techniciens des finances publiques aguerris et rodés aux rouages et processus administratifs avant de passer pour la signature des autorités compétentes. Interrogé par les journalistes sur cette question de tranche, le DAF auprès de l’université d’Antananarivo conclut «il appartient à l’ordonnateur auprès du ministère de tutelle de répondre à cette question car cela relève de ses prérogatives et de sa responsabilité personnelle. L’université envoie les documents de demande de transfert et y met toute la somme demandée». 

José Belalahy

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici