- Publicité -
samedi 13 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileSociétéPublicité sur les spécialités médicales : Les professionnels de la santé rappelés à...

Publicité sur les spécialités médicales : Les professionnels de la santé rappelés à l’ordre

Les médecins ne sont pas aussi autorisés à faire de la publicité sur leur matériel médical.

Les médecins ne sont pas autorisés à faire de la publicité. L’ordre des médecins a fait un rappel à l’endroit de ceux qui enfreignent la loi en vigueur.

L’interdiction de la publicité est toujours en vigueur pour les professionnels de la santé. C’est dans cette optique que l’Ordre des médecins a fait un rappel à l’ordre à l’endroit des professionnels de la santé à respecter la loi en vigueur selon l’article 89 du code de la santé publique, Loi 2011-002. Dans son communiqué, l’Ordre a également sollicité les responsables concernés à prendre les mesures nécessaires afin de préserver la santé publique. Dans cet article du code de la santé publique, il a été stipulé que « toute forme directe ou indirecte de campagne de promotion faisant connaître les spécialités médicales ou les instruments matériels que l’on possède et qui sont susceptibles par leur caractère récent et hors du commun d’attirer de la clientèle est interdite pour les médecins, les paramédicaux, les auxiliaires médicaux et les tradipraticiens. Toute forme indirecte ou directe de publicité visant à encourager l’assiduité de la clientèle est également interdite ». Pour les établissements de soins, les infractions aux dispositions sur l’interdiction de publicité sont passibles d’une amende de 500 000 ariary à 1 000 000 d’ariary et d’un emprisonnement de un mois à un an de l’une de ces deux peines seulement selon l’article 345 de ladite loi.

Sensibilisation. La médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce mais avec le développement de la technologie la publicité de cette dernière a pris plusieurs formes. Les consultations en ligne sur les réseaux sociaux sont devenues courantes avec des cabinets qui proposent du matériel médical au meilleur rapport qualité/prix ou qui se vantent d’utiliser du matériel qui peut diagnostiquer plusieurs maladies à la fois. Mais quelles sont donc les mesures à prendre pour stopper cette pratique qui est devenue monnaie courante ? Selon le président du syndicat des médecins, Abel Ranaivoson, des sensibilisations sont actuellement menées pour alerter les responsables concernés sur cette situation qui commence à prendre une certaine ampleur. En tant que syndicat, il est tout à fait de leur droit de porter plainte contre les contrevenants mais avant de prendre une telle décision, le syndicat a indiqué qu’il privilégie tout d’abord la discussion. « Ce n’est pas le plus important. La conscientisation de tout un chacun est notre devoir car c’est la santé publique qui est en jeu », a-t-il souligné.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici