- Publicité -
vendredi 12 août 2022
DomicilePolitiqueConseil d’Administration du FMI : Évaluation du dossier Madagascar au mois...

Conseil d’Administration du FMI : Évaluation du dossier Madagascar au mois de septembre

Le président Andry Rajoelina a reçu, hier, le Directeur exécutif du Groupe Afrique II de la Banque mondiale et l’Administrateur Représentant de Madagascar auprès du FMI.

Au beau fixe. Le gouvernement malagasy est en bons termes avec les bailleurs de fonds traditionnels. Hier, le président Andry Rajoelina a reçu au Palais d’Etat d’Iavoloha, le Directeur exécutif du Groupe Afrique II de la Banque mondiale, Alphonse Kouagou, et Aivo Andrianarivelo, Administrateur Représentant de Madagascar auprès du Fonds Monétaire International (FMI). Une occasion pour ces hauts responsables des Institutions de Bretton Woods de réitérer leur satisfaction par rapport aux efforts fournis par le Gouvernement malagasy, concernant la gestion des financements. Le Directeur Exécutif du Groupe Afrique II de la Banque mondiale a même expliqué que c’est la raison pour laquelle les financements octroyés pour la Grande île ont été revus à la hausse. « Nous comptons d’ailleurs augmenter ce financement pour aider le pays à avoir plus de ressources pour son développement ». En effet, la rencontre d’hier a permis au locataire d’Iavoloha de passer en revue avec ces responsables, l’état de la coopération avec la FMI et la Banque mondiale. Notamment par rapport aux réformes déjà entamées par Madagascar, portant sur la lutte contre l’insécurité alimentaire qui touche le Sud de la Grande île, mais aussi l’énergie, la digitalisation, la gouvernance et l’amélioration du climat des affaires. La Banque mondiale a réaffirmé sa volonté et sa disponibilité à soutenir Madagascar dans la mobilisation des ressources internes et la mise en valeur des actions du Gouvernement malagasy auprès de toutes les instances internationales. Par rapport au décaissement des financements prévus dans les accords signés à Washington au mois d’avril dernier entre Madagascar et la Banque mondiale, Alphonse Kouagou de rassurer que des mesures vont être prises pour accélérer le processus. 

Confiance. Pour ce qui est du FMI, l’Administrateur Représentant de Madagascar reste confiant par rapport au dossier Madagascar. Selon ses dires, la Grande île figure parmi les pays bénéficiant de la confiance du FMI, pour avoir honoré ses engagements et rempli la majorité des conditions de décaissement des fonds. Pour gagner la confiance du FMI, une cinquantaine de conditions sont à remplir. En ce qui concerne Madagascar, malgré la bonne note, il reste encore quelques situations à améliorer. Parmi ces situations à améliorer figure la situation de la JIRAMA qui entraîne beaucoup trop de dépenses à l’Etat à cause des subventions. « Nous espérons que la JIRAMA pourra assurer ses besoins financiers pour que l’Etat puisse arrêter les subventions », a-t-il soutenu. Toutefois, malgré l’existence de certaines conditions non satisfaisantes, le Fonds Monétaire International reste satisfait et confiant par rapport à la coopération avec Madagascar. Aivo Andrianarivelo a annoncé qu’actuellement, le FMI est en train de finaliser l’évaluation du dossier Madagascar en vue du décaissement de la deuxième tranche de la Facilité Elargie de Crédit (FEC). Selon ses dires, le Conseil d’Administration du FMI devrait se pencher sur le dossier Madagascar au mois de septembre prochain. « La Grande île figure parmi les pays satisfaisants qui ont déployé des efforts importants et mené des actions concrètes en faveur du développement », a-t-il soutenu. À en croire ce haut responsable du FMI, le processus de déblocage des financements est donc en bonne voie.

Davis R

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici