- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicilePolitiqueNaissance d’un nouveau parti : « La Fraternité Novatrice »

Naissance d’un nouveau parti : « La Fraternité Novatrice »

Un nouveau parti va bientôt renforcer les rangs des formations politiques. Il s’agit de « La Fraternité Novatrice »  (LFN). Toutefois, il est déjà présent sur les réseaux sociaux. Le fondateur de ce parti, José Solofoharijao, a expliqué les raisons qui l’ont poussé à faire de la politique. « Je suis un novice en politique. J’ai longtemps vécu dans le monde du sport. Cependant, ayant remarqué la tristesse de la population face à la situation qui prévaut à Madagascar, je me suis dit non plus jamais çà. On doit faire quelque chose. Je dois faire quelque chose. Le sport tient une place importante dans la vie publique et constitue un vecteur d’excellence qui pourrait changer radicalement notre pays. LFN va changer la donne et voilà comment est née l’initiative de la Fraternité Novatrice ». Et d’enchaîner « Oui, j’avoue, je n’ai pas du tout été imprégné de la politique, dans le sens populariser de la course vers le pouvoir. Et c’est justement ce qui fait ma force. Je n’ai jamais été, et je ne serai jamais parmi ceux qui ont sali la politique à Madagascar ». 

Programme. Ce que ce parti souhaite bâtir, d’après son fondateur :  « nous croyons fortement que c’est par une gouvernance tournée vers le développement d’une démocratie sociale que nous mettrons fin à la souffrance de la population malgache. La démocratie sociale est un préalable nécessaire à la croissance économique. Elle favorise la mise en œuvre d’actions coordonnées et solidaires pour permettre la réalisation de la croissance économique qui ne sera pas une fin en soi, il s’agit d’un moyen pour favoriser le bien-être de toute la population malgache ». Ainsi, d’après José Solofoharijao et son proche conseiller Gaël Rafidison, « La Fraternité Novatrice apporte justement une innovation dans le sens où elle mettra fin aux pratiques qui ont mené Madagascar vers le gouffre sans fin de la pauvreté, au travers d’un programme qui ne tombera pas d’en haut, mais qui émerge de la collaboration de tous les acteurs de la société malgache ». Et d’ajouter que « notre parti politique a l’intention d’utiliser le pouvoir politique pour réaliser la justice économique et cela ne peut se faire que par une mise en œuvre effective des visions du parti ».

Recueillis par Dominique R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Qui va dire que Mada est en train de s’appauvrir ?
    Alors que des éléments de richesse se font poindre avec ces natalités.
    Si tant est que le taux de création de groupes politiques est un indicateur de l’économie et du développement d’un pays.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici