- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileFaits-DiversAmbatolaona : Deux tonnes de quartz rose saisies, trois personnes appréhendées

Ambatolaona : Deux tonnes de quartz rose saisies, trois personnes appréhendées

Les personnes inculpées avec les gendarmes.

Les gendarmes d’Ambatolaona lors d’un barrage de contrôle routier, sur le PK 58 Ambatolaona dans le district de Manjakandriana, ont intercepté un fourgon de marque Mercedez Benz. Aux alentours de cinq heures du matin, ils ont découvert deux tonnes de quartz rose transportés dans le véhicule avec trois individus. Aucun papier réglementaire n’accompagnait la cargaison. Les premiers éléments d’information ont révélé que les pierres industrielles venaient d’Antanambe Amparafaravola et les contrebandiers comptaient les remettre à une personne résidant à Antananarivo. Les deux propriétaires et le chauffeur ont été arrêtés pour être interrogés. Ces hommes tentaient de se sauver en affirmant qu’ils avaient en leur possession des papiers en bonne et due forme pour les pierres industrielles en question. Il s’agit en effet d’un « récépissé de déclaration d’association syndicale » et d’une « carte de membre du syndicat professionnel des mines » au nom d’un homme qui n’avait rien à voir avec l’autorisation d’exploitation et de transport des pierres industrielles. Ces hommes ont avoué durant l’enquête qu’ils avaient loué ces papiers à un certain « Besabotsy » pour la somme de 200 000 Ariary. Les gendarmes ont donc saisi les pierres industrielles et la voiture a été mise en fourrière. L’enquête a été confiée à la compagnie d’Imerina Centrale Ankadilalana. Les gendarmes effectuent un procès-verbal de constatation, de saisie et de transfert de dépôts avant le transfert de l’affaire à la police des mines. Ce n’est pas la première fois que les gendarmes d’Imerina Centrale interceptent un véhicule transportant des pierres précieuses à Ambatolaona. Le mois de décembre de l’année dernière, la gendarmerie a mis la main sur 1.781 kilos de pierres industrielles sans papier officiel à Ambatolaona. Arrêté pour un contrôle de routine, le conducteur du fourgon aurait menti sur sa marchandise, indiquant qu’il transportait du riz, après fouilles des gendarmes, des pierres comme de l’agate, du quartz rose et du cristal ont été cachés dans des sacs de riz. Les pierres proviendraient de Nosy Varika et seraient passées par Mahanoro en destination d’Antananarivo.

Yv Sam

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici