- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileÀ lireFonds Routier : 546,7 milliards d’ariary disponibles au niveau du Trésor public

Fonds Routier : 546,7 milliards d’ariary disponibles au niveau du Trésor public

La qualité et la conformité des travaux routiers figurent parmi les critères de paiement au niveau du Fonds Routier.

Le Fonds Routier n’a pas  été dilapidé. L’argent public destiné aux travaux routiers est bien gardé au niveau du Trésor public.

D’après les chiffres recueillis auprès de la Recette Générale d’Antananarivo, le solde disponible au titre du Fonds Routier se chiffre actuellement à 546,7 milliards d’ariary.

Autorisation de paiement

Des montants qui n’attendent que l’autorisation de paiement émanant de la Présidence de la République ou de la Primature pour être payés. Les procédures de gestion de ce fonds veulent en effet que tout paiement des travaux soit soumis à une autorisation émanant de ces deux institutions. On rappelle que le Fonds Routier qui est une version améliorée du Fonds d’Entretien Routier est un Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC) dont les principales attributions sont entre autres, la collecte des ressources, le financement des travaux routiers. Le Fonds Routier est également habilité à contrôler les contrats passés entre le maître d’ouvrage et le titulaire des marchés routiers. Ces derniers temps, le Fonds Routier a fait l’objet de vives polémiques notamment dans les réseaux sociaux. En effet, des entreprises prestataires de travaux routiers, mais qui n’ont pas encore été payés ont manifesté publiquement pour réclamer le paiement des travaux qu’ils ont déjà réalisés.

Mesures de prudence

Notons que selon les procédures en vigueur, le paiement est assorti de mesures de prudence inhérentes à la bonne gestion des fonds publics. Et les travaux non conformes constatés ces derniers temps ont même obligé les autorités à initier des audits. Par ailleurs, son statut autorise le Fonds Routier à procéder à des descentes sur terrain pour audit et inspection des travaux réalisés afin de proposer des améliorations aux maîtres d’ouvrage. Des vérifications de conformité et d’exhaustivité des pièces justificatives de paiement sont également réalisées avant la transmission des dossiers au Trésor.

Suffisants

Selon d’ailleurs les explications du Directeur général du Trésor, Andry Nirina Rajaofetra, « le Trésor public procède au paiement dès qu’il reçoit les autorisations émanant de la Présidence ou de la Primature ». D’après les chiffres de la Recette Générale d’Antananarivo, le nombre de dossiers reçus entre octobre 2020 et juillet 2022 s’élève à 1 353 pour un montant total de 49 897 792 860 Ar. Pour le moment, 334 dossiers pour un montant d’environ 11,6 milliards d’ariary ont été payés. Tandis que 1 019 dossiers pour un montant d’un peu plus de 38 milliards d’ariary n’ont pas encore été payés. Ils attendent encore les autorisations de paiement. Quoiqu’il en soit, le Trésor public rassure que les paiements vont se faire régulièrement en fonction des autorisations de paiement reçues. En somme, les fonds disponibles pour le paiement des travaux routiers réalisés par les prestataires du Fonds Routier sont suffisants. Tout est question de contrôle de conformité des travaux réalisés pour une meilleure utilisation des fonds publics.

R.Edmond

.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici