- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieConcours ABH 2022 : Une Malgache dans la course parmi les 50...

Concours ABH 2022 : Une Malgache dans la course parmi les 50 finalistes

Diana Chamia Anjarasoa, fondatrice de Vangovango, parmi les finalistes de l’ABH 2022.

21 000 candidats issus de 54 pays d’Afrique se sont inscrits au concours ABH (Africa’s Business Heroes Prize). Les organisateurs ont dévoilé les noms des 50 finalistes, parmi lesquels se trouve Diana Chamia Anjarasoa, fondatrice de l’entreprise Vangovango.

L’année dernière, une Malgache figurait dans le top 40. Cette fois encore, une autre Malgache est dans la course, pour obtenir le prix du prestigieux programme philanthropique créé par la Fondation Jack Ma. Cette compétition vise à mettre en lumière et soutenir les entrepreneurs africains. D’après les organisateurs, les candidatures venant d’Afrique centrale sont en hausse de 20%, soit 9% du total des candidatures reçues. L’Afrique australe a présenté 17% des candidats, l’Afrique de l’Est 17% également et l’Afrique de l’Ouest 43%. En outre, le nombre de candidatures issues d’Afrique du Nord, qui affiche une hausse de 26% par rapport à la précédente édition, représentait 7% du total. De plus, les femmes entrepreneures sont bien représentées, avec 31% des candidatures. L’âge des participants va de 19 à 72 ans, preuve qu’il n’y a pas d’âge limite pour être entrepreneur. L’ABH, qui en est maintenant à sa 4édition, est devenu un programme philanthropique incontournable en Afrique. La plupart des participants ont été informés de l’existence du concours par le bouche à oreille.

Prix. Selon les organisateurs, un panel de plus de 60 juges vont à présent interviewer les 50 finalistes, issus de secteurs variés – agriculture, énergie, soins de santé, vente au détail et fabrication. 10% d’entre eux sont francophones, 42% sont des femmes et 60% sont actifs en zone rurale. Suivant le calendrier du concours, le top 20 sera annoncé fin août ; et le top 10 en octobre, avant la grande finale dans le cadre de laquelle chacun de ces dix meilleurs présentera son projet en direct à des célébrités internationales du monde des affaires pour décrocher leur part du prix de 1,5 million USD.

Potentiels. Pour Madagascar, bien que les startups prolifèrent dans un environnement difficile, la participation aux concours internationaux de ce type n’est pas encore une très grande tendance. Pour cette fois, la Grande-île est représentée à la phase finale du concours ABH par Diana Chamia Anjarasoa, une jeune qui a fait ses études en Management entrepreneuriat des projets numériques, mais qui a fondé plus tard, son entreprise spécialisée dans la bijouterie. D’après ses propos pour les médias, son objectif initial était de proposer des vangovango plus modernes, mais sa marque a fini par proposer de nouvelles créations, pour se démarquer sur le marché. Certes, il s’agit d’une entrepreneure ayant démarré avec une petite activité qui a grandi au fil des temps, et qui se retrouve aujourd’hui sur la scène internationale avec les 50 héros en entrepreneuriat du continent pour cette année 2022, selon l’optique de la fondation Jack Ma.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

  1. En passant, il faut profiter pour dire aux intéressés où peut-on trouver les vangovango pour une consommation locale

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici