- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieStabilité des prix : Maintien de la politique monétaire restrictive par la...

Stabilité des prix : Maintien de la politique monétaire restrictive par la BFM

La note de conjoncture diffusée, hier, par la Banque centrale ou BFM (Banky Foiben’i Madagasikara), affiche une tendance favorable à la hausse générale des prix. Une tendance qui incite cette autorité monétaire à adopter une politique monétaire anticyclique. En effet, BFM a mis en exergue l’ampleur des impacts persistants de la crise de Covid-19 et de la guerre en Ukraine. « Le Comité monétaire de BFM a tenu *séance pour la revue trimestrielle de sa politique monétaire. Il a décidé de relever le corridor des taux d’intérêt – en fixant le taux des facilités de dépôt à 6,9% et le taux des facilités de prêt marginal à 8,9% – et de maintenir le coefficient des réserves obligatoires à 13% », a indiqué BFM dans sa Note de conjoncture datée du 2 août 2022. Selon les prévisions de BFM, le contexte économique pour les prochains mois sera tributaire du déséquilibre entre l’offre et la demande globales, ainsi que de la persistance des difficultés causées par la Covid-19 et par la guerre en Ukraine. L’institution financière mise sur cet ajustement de taux d’intérêts, pour trouver un juste milieu entre la maîtrise de l’inflation et le financement des activités productives.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Stabilité des prix et politique monétaire restrictive

    Madagascar importe tout , et de plus en plus , inflation comprise . Ça signifie que tout est plus cher aujourd’hui qu’hier , qu’il faut donc plus d’argent , de monnaie en circulation pour payer un même produit …de consommation , de production , ou prestation de service (ppn – matériaux de construction – transports publics…)
    Donc il faut plus d’argent , c’est-à-dire augmenter la masse monétaire en circulation (je répète) . Or la banque centrale renchérit le coût de l’argent , c’est-à-dire diminue la masse monétaire .
    A ce tarif-là , je m’en vais réveiller Keynes …et revoir mes fondamentaux .
    Enfin si les experts de la BFM sont contents , il n’y a aucune raison de ne l’être aussi .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici