- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieProjet LITS :  La traçabilité est incontournable selon l’association Foyer des Paysans

Projet LITS :  La traçabilité est incontournable selon l’association Foyer des Paysans

Donné Rasoavelomiandrisoa, président de l’association, Foyer des Paysans

Le processus de traçabilité du bétail  prévu dans le projet LITS  (Livestock Identification and Traceability System) intéresse au plus haut point les paysans. 

L’Association Foyer des paysans mise sur ce projet pour le développement de ses activités tournées vers l’élevage. 

Entreprenariat rural

« Cette traçabilité se fait depuis la naissance du bétail, jusqu’à sa commercialisation, en passant par les procédures administratives »,  seréjouit Donné Rasoavelomiandrisoa, président de Foyer des Paysans, une association qui regroupe les familles vivant du secteur agricole en général et de l’élevage en particulier. « C’est une initiative qui garantit le succès de l’entreprenariat rural », poursuit-il, en précisant que « la traçabilité est appelée  à jouer un rôle important dans la lutte contre les vols de bœufs ». Créé il y a 9 ans, Foyer des Paysans regroupe des familles de paysans vivant de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Les membres de la section élevage de ladite association mise en tout cas sur le projet LITS. « Nos membres sont en grande majorité favorable au bouclage des bovidés » selon toujours son président qui mise pour la professionnalisation des activités liées à l’élevage bovin. On rappelle en effet que l’un des grands intérêts du projet LITS est la professionnalisation de la filière bovine afin de parvenir à un élevage tourné vers l’exportation. Et partant de permettre aux paysans de gagner beaucoup plus de revenus.  

Outil digitalisé

Le projet LITS qui est financé par la Société Financière Internationale du Groupe de la Banque mondiale,  va de paire avec d’autres initiatives du gouvernement malagasy à travers le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage.  On peut citer, entre autres, le projet de croisement des bovidés du Sud avec d’autres races malgaches de qualité comme le Renintelo ou le Manjan’i Boina. Par ailleurs, le président de la République a déjà annoncé l’importation de 100.000 semences de la race Limousine pour  un croisement avec les bovins de race locale. Le projet LITS est une révolution dans la filière bovine puisque grâce à cet outil digitalisé, l’administration se fixe comme objectifs d’améliorer et d’alléger les processus de réglementation et de conformité inhérents à l’exploitation de la filière, et de renforcer la participation du secteur privé à travers une meilleure formalisation de l’élevage, en collaboration avec les autorités centrales et régionales compétentes. À terme, le projet vise notamment à sécuriser et professionnaliser toutes les étapes de l’élevage bovin.

R.Edmond

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici