- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileCulturePortrait - Melissa Nirina Chauveau : la précision dans les mains, la justesse...

Portrait – Melissa Nirina Chauveau : la précision dans les mains, la justesse dans les veines

Si personne ne la connaissait il y a encore quelque temps, elle est désormais célèbre. Cette jeune fille de 11 ans est née d’une mère malgache et d’un père français. La petite demoiselle a demandé à être prise en photo avec Shyn et Denis, alors que le couple effectuait une tournée en France. Oui, cette « petite métisse » est championne de tir à l’arc en campagne !

Elle a quelque chose d’angélique dans son âme, qui se traduit sur ses traits. Elle a ce sourire confondant une douceur volatile et une voix aux inflexions harmonieuses, cristallines. Ses yeux expriment la mansuétude et une compassion désintéressée. Du fait qu’elle donne le meilleur d’elle dans ses études comme ailleurs, elle parvient très vite au sommet de la pyramide. La preuve, elle l’a fournie lors du championnat de France benjamin de tir à l’arc, qui s’est déroulé au Monestier de Clermont à Grenoble du 2 au 7 août. Melissa Nirina Chauveau remporte la médaille d’or à 11 ans.

 D’après sa mère, Melissa a toujours été douée de précision depuis qu’elle était toute petite. Un talent qui lui servira à remporter une coupe après quelques années. « Elle dessine très bien, elle est talentueuse, elle fait du crochet, une artisane… une artiste », explique la mère de la championne. Fille d’un tireur, Melissa a tenu le premier bout de sa flèche à 7 ans. Son père lui apprend des astuces pour atteindre sa cible.

Fan de Harry Potter, Melissa s’est créé un univers riche qu’on peut l’assimiler à une Alice au pays des merveilles ou une Cendrillon. Sa vie est peuplée de héros. Le plus impressionnant, elle obtient tout ce qu’elle veut, ce n’est pas parce que ses parents la gâtent, mais par le biais de son imagination comme si les faits ployaient sous la puissance de sa foi enfantine. Parce que vraiment, elle est une vraie croyante. Ses parents ont un rôle important également, leurs tâches consistent à participer à l’épanouissement de la jeune fille.

Fière d’être malagasy. L’ambition nationale bouillonne dans le cœur de la jeune fille. La jeune Melissa veut être championne du monde de tir à l’arc, et rêve de porter, de hisser haut le drapeau malgache. « Je suis Malgache, j’aime les défis ». Melissa est une fervente, elle a cette volonté de s’imposer sans pour autant sous-estimer les autres.

Elle a l’adolescence, et toute la jeunesse devant elle pour acquérir des expériences. Madagascar est également fier d’avoir une jeune fille si talentueuse. La route est encore longue pour la petite…

Iss Heridiny

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici