- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileSportsRugby : Dons de Zina Nicolas Ramanamirija pour les Ladies Makis

Rugby : Dons de Zina Nicolas Ramanamirija pour les Ladies Makis

Qui est ce bienfaiteur ? Il n’est autre qu’un membre de la famille du rugby malgache. Son nom est Zina Nicolas Ramanamirija, un fils de parents malgaches.  Il évolue au sein du Stade Français de rugby depuis deux ans. Mais les Makis lui tiennent beaucoup à cœur. A seulement  16 ans, un âge qui ne l’empêche d’apporter déjà sa pierre à l’édifice dans l’équipe nationale féminine avant sa première participation à la Coupe du Monde en septembre en Afrique du Sud. Hier, accompagné par ses parents, ce jeune garçon était venu au Stade Andohatapenaka pour rencontrer la bande à Grande. Et c’était avec joie qu’il a remis des dons composés notamment des PPN pour les Ladies Makis. « Je participe à cette distribution de dons pour les aider à mieux  préparer la Coupe du Monde.  En tant que membre de la famille du rugby malgache, je vous souhaite d’aller plus loin dans cette compétition  et de ramener la coupe à Madagascar », a-t-il fait savoir. Un geste très touchant de sa part et un exemple pour tous les sportifs.  

Un nom à retenir. Zina Nicolas Ramanamirija occupe le poste de 3⁄4 centre, avec un maillot numéro 13 dans son club formateur. Son rêve est de devenir professionnel en rugby. Mais il veut aussi renforcer l’équipe de Makis lorsqu’il sera assez grand. « Il a commencé à jouer au rugby à l’âge de cinq ans. On l’a rencontré dans plusieurs disciplines sportives mais c’est le rugby qui l’a séduit.  Il vit pour le rugby, dès qu’il se réveille, il pense au rugby. Bref, le rugby c’est toute sa vie. Il voudrait faire une carrière dans cette discipline. Malgré le fait qu’il n’habite pas à Madagascar, on lui a toujours enseigné  sur le Soatoavina malgache de s’entraider et de se donner les mains, et c’est la raison de cet acte d’aujourd’hui. Ce n’est que le début mais il y  a encore beaucoup de choses dans la collaboration  avec le rugby malgache », note Murielle Ramanamirija, sa mère.

Manjato Razafy

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici