- Publicité -
vendredi 30 septembre 2022
- Publicité -
DomicileFaits-DiversIfanadiana : Dix-huit suspects arrêtés après le meurtre de quatre personnes

Ifanadiana : Dix-huit suspects arrêtés après le meurtre de quatre personnes

Suite au massacre de quatre personnes à Antsaha dans le fokontany d’Andodona, commune de Kelilalina, district d’Ifanadiana, le nombre de suspects arrêtés monte à 18 individus. Ces suspects sont tous originaires des lieux et habitent à proximité des victimes. Les personnes arrêtées sont suspectées d’avoir des liens avec les auteurs du crime, indique une source au sein de la gendarmerie. Selon l’information, l’acte était prémédité. Il s’agit d’un litige foncier inter-villageois qui s’est soldé par un meurtre. Quatre personnes ont été tuées à coups de machette dont trois enfants âgés de 6 à 9 ans, tandis qu’une femme a été grièvement blessée. Elle est encore à l’hôpital, et son pronostic vital est toujours engagé. Trois cases ont également été incendiées et tous les effets calcinés dans les habitations. Il est impérieux de rétablir la sécurité sur les lieux, les forces de l’ordre vont mettre la main sur toutes les personnes impliquées dans cette affaire. Les proches de la victime déplorent que les conflits fonciers enregistrés dans leur circonscription se terminent parfois par des tueries et destructions de biens d’autrui. Les causes de cette situation, d’après un rapport de l’ONG Ivorary, sont la mauvaise administration au niveau de la justice et la corruption. Certains dossiers sur les conflits terriens ont été transférés au tribunal mais le jugement est toujours en faveur de celui ou celle qui est le plus influent. Le tribunal rejette ces allégations. Pour les juges, cela est dû à l’insuffisance du nombre des magistrats traitant les différents dossiers sur les conflits fonciers.

Yv Sam

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Ils ont dit

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici