- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicileCultureExposition Felana Rakopelana : La couture, la danse et la photo en...

Exposition Felana Rakopelana : La couture, la danse et la photo en parfaite symbiose

Felana Rajaonarivelo et Ariry sont prêts à partager leur passion avec les visiteurs de l’exposition.

L’installation artistique et photographique « Felana Rakopelana » est ouverte au public dans le Hall de l’Hôtel de Ville jusqu’au samedi 27 août prochain. Le vernissage de cette exposition inédite a eu lieu le mardi 23 août dernier, à l’ occasion de l’ouverture de la 5e édition du Festival 321 qui se déroule cette semaine dans plusieurs endroits de la capitale.

Tous les jours durant cette exposition qui valorise le mélange de l’art visuel et l’art vivant, le chorégraphe Ariry Andriamoratsiresy et la photographe Felana Rajaonarivelo, seront présents à l’Hôtel de Ville de 13h à 14h, pour un moment de partage et d’échanges, agrémenté de performances physiques des danseurs de la Compagnie Rary et CDT.

Cette installation artistique et photographique qui allie la danse et la couture à la photographie a été intitulé « Fafanjaitra ». Pour être plus explicite, Fafanjaitra est le mariage de deux mots malgaches dont « fafana » qui désigne un tableau et « zaitra » qui signifie couture. Il s’agit d’un concept d’art graphique et plastique qui allie la plasticité du tissu et des toiles. La symbiose entre ces tableaux en couture et la peinture de lumière en noir et blanc (photographie) sera mise en exergue, dans une installation artistique et photographique unique, dans la quelle le spectateur peut évoluer de découverte en découverte, tout en nageant au travers des performances inédites de danseurs.

Ce projet est issu d’une résidence de création CDT qui s’est déroulée à l’IFM au mois d’avril dernier. Ariry Andriamoratsiresy, danseur chorégraphe et fondateur de la compagnie Rary mais également artiste créateur, avait dirigé avec Karibondray cette résidence avec des danseurs de toute l’île. L’artiste photographe et réalisatrice Felana Rajaonarivelo, quant à elle, avait mis en lumière cette résidence à travers ses photos en noir et blanc. Depuis sa série Curves’n Shadows en 2019, le corps humain dans toute sa splendeur, sa grandeur, ses défauts et ses imperfections est devenu la ligne éditoriale de toutes ses œuvres. De fil en aiguille, elle s’est focalisée sur les détails du corps des danseurs et leurs expressions faciales et corporelles, durant cette résidence CDT.

De tout cela est né le projet Felana Rakopelana, cette installation artistique et photographique qui est donc l’alliance entre les Fafanjaitra, notamment les tableaux en couture créé par Ariry, les photos de Felana et la performance des danseurs, le troisième élément clé de l’œuvre, tantôt support des photos et des tableaux en couture, tantôt porteurs de message qui enrichit l’atmosphère de l’aire d’exposition.

Hanitra Andria

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici