- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicileEconomieApprovisionnement des Banques alimentaires : Production massive de maïs dans la Vakinankaratra 

Approvisionnement des Banques alimentaires : Production massive de maïs dans la Vakinankaratra 

Signature d’accord de partenariat entre le MINAE, le PAM et les régions Vakinankaratra et Androy.

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a signé un accord avec le PAM, pour renforcer la production de maïs destiné à approvisionner les banques alimentaires du Sud. Les régions Vakinankaratra et Androy se joignent à la réalisation du projet.

La lutte contre le kere se poursuit. Le protocole d’accord – signé hier à Anosy entre le MINAE (Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage), le PAM (Programme alimentaire mondiale, un organisme des Nations unies) et les régions Vakinankaratra et Androy – vise à soutenir les producteurs agricoles et les populations de la région sud frappées périodiquement par le kere. En effet, la région Vakinankaratra est choisie pour produire du maïs destiné aux banques alimentaires du Sud. D’après les explications du ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, une stratégie est déjà prévue pour accélérer la mise en œuvre de la réalisation du Velirano n°9 du président de la République. Cette stratégie vise à soutenir la sécurité alimentaire et surtout à mettre en exergue la solidarité des Malgaches, dans la lutte contre le kere. Selon ses promoteurs, le projet apportera un changement majeur, car le PAM n’aura plus à importer des produits alimentaires, pour approvisionner les zones frappées par le kere. Ces nourritures seront donc produites localement et permettront également de développer des chaînes de valeurs dans le secteur de l’agriculture. 

Collaboration. La région du Vakinankaratra produira environ 1 200 tonnes de maïs sur une superficie de 500 ha de terres fertiles. Pour sa part, la région Androy sera chargée de stocker ces produits qui seront achetés et transportés par le PAM, depuis la région de production jusqu’à la région de stockage. De son côté, le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage soutiendra le projet, en octroyant des matériels agricoles, en protégeant la culture contre les insectes nuisibles, et assurera le financement de la mise en œuvre du projet. Bref, les quatre entités unissent leurs forces et efforts pour renforcer la résilience de la population et pour favoriser l’autonomie alimentaire dans le sud de Madagascar. D’après les informations, il s’agit d’un approvisionnement périodique et s’opère dans une optique durable. Pour le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, le projet représente également un investissement pour accroître la production locale, pour aider les populations victimes de sécheresse. Il symbolise le patriotisme malgache dans la lutte contre le kere et traduit des efforts menés pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. En effet, il s’agit d’un projet innovant et gagnant-gagnant puisqu’il exploite les ressources et les potentiels des deux régions participantes, et facilitera l’approvisionnement en vivres pour le PAM.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici