- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicilePolitiqueChine-Madagascar : Renforcement de la coopération judiciaire entre les deux pays

Chine-Madagascar : Renforcement de la coopération judiciaire entre les deux pays

L’ambassadrice de la République populaire de Chine à Madagascar, SEMme Guo Xiaomei et le ministre de la Justice et Garde des sceaux, François Rakotozafy.

Les relations entre Madagascar et la République populaire de Chine couvrent divers domaines dont celui de la justice. Hier, les deux parties ont montré leur volonté à raffermir cette coopération judiciaire.

« Protéger les ressortissants chinois qui investissent à Madagascar ». C’est l’un des sujets abordés lors de la rencontre entre l’ambassadrice de la République populaire de Chine à Madagascar, SEMme Guo Xiaomei, et le ministre de la Justice et Garde des sceaux François Rakotozafy, hier à Faravohitra. « L’ambassade de Chine à Madagascar envisage d’organiser une rencontre avec des ministres malgaches afin de discuter de la protection des ressortissants chinois qui investissent à Madagascar », a d’ailleurs expliqué le Garde des sceaux. En substance, d’autres départements seront concernés afin qu’une résolution soit prise.

Si la communauté chinoise a un ancrage bien solide à Madagascar, elle n’est pas toujours bien protégée et des investisseurs chinois se trouvent souvent victimes de l’insécurité à entendre les explications. Par conséquent, les deux responsables jugent nécessaires de mettre en place des mesures assurant un climat serein pour l’intérêt des deux parties. « Depuis ma nomination, c’est pour la deuxième fois que la délégation chinoise me rend visite. Si la première était une visite de courtoisie, cette fois-ci, il s’agit de la coopération entre la Cour suprême chinoise et celle de Madagascar », a continué François Rakotozafy en  voulant souligner cette volonté des raffermir cette coopération dans le domaine de la justice.

Réciproque. « La partie chinoise est prête à renforcer la coopération avec Madagascar dans des domaines spécifiques, notamment les relations judiciaires », a indiqué l’ambassadrice chinoise. Cette coopération se soucie des intérêts des deux parties si on en croit les explications. Ainsi, les ressortissants chinois à Madagascar sont également invités à respecter la législation du pays. «  Ce sont des relations mutuelles réciproques et ces chinois devraient respecter les lois en vigueur à Madagascar », a poursuivi le Garde des sceaux. 

Julien R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici