- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicileÀ lireDrame pour les bouquinistes d’Ambohijatovo : 78 boxes réduits en cendres après...

Drame pour les bouquinistes d’Ambohijatovo : 78 boxes réduits en cendres après un violent incendie

L’incendie a provoqué une profonde tristesse chez les bouquinistes.

Catastrophe. Un incendie s’est déclaré samedi soir à Ambohijatovo. Une partie de ce lieu emblématique de la ville a été réduite en cendres. Cette place dédiée aux bouquinistes est l’une des plus grandes et uniques à Madagascar. L’incendie a détruit une partie des bouquinistes, 78 boxes sur les 360 ont été les proies des flammes à Ambohijatovo. Outre les bouquinistes, d’autres commerçants comme des réparateurs d’appareils électroménagers, des vendeurs de lunettes et des sérigraphes ont été victimes des feux. L’incendie s’est déclenché vers 18 heures 30. De gigantesques flammes se sont manifestées sur place. Vers 19 heures 50, les pompiers sont arrivés sur place. Joints par téléphone, les pompiers ont affirmé que « voyant l’état des lieux, on peut dire que c’est le tiers de la partie où se trouvent les bouquinistes qui a pris feu ». Et eux d’ajouter : « il nous a fallu plus d’une heure pour maîtriser le feu. Pour l’heure, l’origine du feu n’est pas formellement identifiée mais l’identification des causes de l’incendie est confiée à la brigade criminelle », a-t-il souligné. Aucune perte en vie humaine ni blessé n’a été enregistré durant cette nuit. Des éléments de la police nationale ont été déployés sur place pour monter la garde toute la nuit pour sécuriser les lieux face à d’éventuels vols. Les propriétaires des kiosques victimes des feux présents sur les lieux ont cherché à sauver ce qui pouvait encore l’être. « Nous essayons de sauver ce que nous pouvons récupérer de ces ouvrages et livres », affirme une femme, propriétaire d’un kiosque de bouquiniste. Des livres ont été jetés sur la chaussée pour les éloigner du feu. Beaucoup déplorent cet incident, « outre la bibliothèque universitaire et la bibliothèque nationale, le bouquiniste d’Ambohijatovo est l’endroit où on peut trouver des trésors littéraires, des œuvres parmi les plus précieuses, des vieux livres, de belles collections et on y trouve vraiment de tout », déplore un étudiant sur les réseaux sociaux. D’inestimables archives et ouvrages historiques sont partis en fumée. « Les livres étant très rares et à des prix négociables, Ambohijatovo est l’endroit à aller pour trouver le livre rare », témoignent d’autres. Le maire de la commune d’Antananarivo prévoit de rencontrer les propriétaires des kiosques pour discuter des dispositions à prendre en matière de réparation et de réhabilitation suite à cette catastrophe.

Yv Sam

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici