- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicileEconomieFoire Internationale de l’Agriculture : Plus de 20 000 visiteurs attendus à la...

Foire Internationale de l’Agriculture : Plus de 20 000 visiteurs attendus à la 4e édition

La 4e édition de la Foire Internationale de l’Agriculture, co-organisée par l’agence Première ligne et le Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, se tiendra du 22 au 25 septembre 2022 au parc des Expos à Tanjombato, Forello.

De nombreuses organisations paysannes représentant les différentes régions de l’île vont y participer en vue de faire connaître au grand public les produits agricoles faisant la spécificité de leurs régions respectives. Différents acteurs opérant dans les chaînes de valeur au niveau des trois secteurs, à savoir, l’agriculture, l’élevage et la pêche prendront également part à cette 4e édition de la Foire Internationale de l’Agriculture.  Une des nouveautés pour l’édition de cette année est la présence massive des concessionnaires agricoles, selon les organisateurs au sein de l’agence Première ligne lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à l’hôtel Le Louvre à Antaninarenina. « Ce sont des porteurs de solutions en matière de mécanisation agricole qui contribue à booster la production. On peut citer, entre autres, Materauto qui accompagne depuis de nombreuses années le secteur agricole en mettant entre autres à la disposition des exploitants agricoles une gamme de tracteurs Massey Ferguson qui seront visibles à la foire. Il faut savoir que Massey Ferguson est un des plus grands fabricants de tracteurs agricoles basé aux Etats-Unis », selon leurs dires.

Atteinte à l’autosuffisance alimentaire. Dans le cadre de cette Foire Internationale de l’Agriculture, les organisations paysannes participantes auront accès à une formation professionnelle en management agricole, durant les quatre jours. Près de 550 stands seront érigés afin que les exposants puissent présenter au grand public leurs offres de services et de biens, sans oublier les produits agricoles bios et transformés faisant la particularité de chaque région. Les promoteurs de cette 4e édition de la FIA misent cette fois-ci sur l’atteinte à l’autosuffisance alimentaire en présentant en un même endroit toutes les parties prenantes qui peuvent contribuer à la réalisation de cet objectif. Il s’agit notamment des exploitants agricoles familiaux, des transformateurs agricoles, des prestataires de services agricoles, des industries agro-alimentaires, les fournisseurs d’intrants et d’équipements agricoles, des fabricants d’engins agricoles ainsi que les grandes entreprises. Selon les prévisions des organisateurs de cet événement de grande envergure, plus de 20 000 visiteurs seront attendus à cette 4e édition.

Pilier de l’économie nationale. Par ailleurs, d’aucuns reconnaissent que le secteur agricole constitue le pilier de l’économie nationale étant donné qu’il représente actuellement à peu près 30% du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays. En outre, entre 30 et 40% des exportations de Madagascar sont des produits issus des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Ce n’est pas tout ! Le secteur agricole emploie plus de 80% des familles malgaches vivant en milieu rural, soit environ 2,5 millions de petits exploitants agricoles familiaux. La tenue de cette manifestation économique et commerciale contribue ainsi à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire prônée par le ministère en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, d’après toujours les organisateurs. Ces responsables de l’agence Première Ligne ont également soulevé que des exposants étrangers commencent à venir participer à cette foire internationale de l’agriculture, et ce, depuis la réouverture des frontières de Madagascar. Outre les ventes-expositions des produits issus des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, ainsi que la présentation du secteur de l’agri-business et celui de la transformation agricole, une ferme sera mise en place dans l’enceinte du parc des expos Forello. Les visiteurs auront ainsi l’occasion de découvrir de nombreux animaux de la ferme ainsi que des espèces rares qualifiées d’ornement. On peut citer, entre autres, les paons, les faisans et les lapins de race importée. On y trouvera également des vaches, des chèvres et des chevaux, sans oublier les produits dérivés de l’élevage.  

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Quand quelque chose , une idée , un système ne fonctionne pas , quand les résultats sont insuffisants ou inexistants et les effets dommageables pour les populations cet l’environnement, alors se constitue une unanimité pour dire et conclure…qu’il en faut davantage encore…de mauvaises solutions .
    La présence massive de concessionnaires de matériels agricoles…[accessibles à quels exploitants !??] , le choix donc de la mécanisation …pour booster …la production , l’exclusion du petit exploitant des terres exploitables , le chômage des actifs potentiels , la récupération soft des dons en devises américaines , ou le bradage éhonté des ressources nationales pour payer les machines importées; tant de cynisme fait froid dans le dos .
    De la à craindre que la foire agricole 2022 soit rien moins que le coup d’envoi assumé puisque déjà annoncé (retour de Dubaï) de …l’expropriation légale massive des Malagasy de la terre de leurs ancêtres, la privatisation à titre gracieux ou gratuit du sol malagasy au profit des détenteurs de capitaux étrangers , l’exode rural massif et la prolétarisation urbaine des générations présentes et futures…A noter que ces sinistres annonces constituent le paragraphe 1er, donc le plus important du présent article .
    Question : Quid du projet de politique agricole du sieur Harifidy Ramilison …pour atteindre l’autosuffisance alimentaire ? L’autosuffisance (…autoinsuffisance…) étant un résultat , non pas une politique , ni une stratégie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici