- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicileVisionUne opinion qui réclame justice

Une opinion qui réclame justice

Le drame qui a eu lieu à Ikongo continue de retenir l’attention de toute la communauté nationale. L’émotion suscitée par cette utilisation de la force contre une population désemparée ne retombera pas de sitôt, mais on a l’impression que la réaction des autorités reste plutôt mesurée. Aucune condamnation de cet événement sanglant n’est venu de la part du pouvoir. Ses représentants venus sur place ont tenté d’apaiser le ressentiment des habitants et ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes. Ils ont promis de faire une enquête approfondie de cette tragédie, mais ce que l’opinion attend, c’est qu’un rapport sans complaisance en soit fait et qu’il ne soit pas passé sous silence comme dans d’autres actes de répression similaires.

Une opinion qui réclame justice

Les nombreuses voix qui se sont élevées pour condamner cet usage de la force jugée « excessive » montrent que l’événement ne laisse pas insensible la communauté nationale. Le pouvoir est resté silencieux car il se sentait embarrassé par l’ampleur du drame. Il a tout fait pour apaiser la situation, en tenant des propos apaisants et en s’occupant des blessés. Le calme est revenu, mais la peine des habitants reste. La population ne comprend pas ce qui est arrivé et réclame que la lumière soit faite sur le déroulement des événements. Le député de la localité a demandé qu’une enquête parlementaire soit mise en place pour définir les responsabilités des uns et des autres. Il veut tout faire pour que l’affaire ne soit pas enterrée. L’opposition est, elle aussi, montée au créneau et a condamné fermement ce qui s’est passé. L’opinion, quant à elle, attend que justice soit faite. D’autres drames presque identiques ont eu lieu dans le passé et après l’émoi du début, les affaires ont été enterrées. Les parents des victimes ont été obligés de se résigner. Aujourd’hui, l’on sent dans l’opinion un désir de transparence et l’envie de ne plus voir se renouveler un tel drame.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

  1. Mais ici on dit souvent que on est à Madagascar et donc on a le droit de faire ce qu’on veut !!!
    Et donc on sent fout des commentaires étrangers.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici