- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicileEditoChronique de Mickey : Mariage arrangé ou par consentement mutuel ?

Chronique de Mickey : Mariage arrangé ou par consentement mutuel ?

Lier son avenir à celui d’une autre personne est une décision importante, on le sait. Mais qui marier ? Aujourd’hui, cette question semble inopportune car l’évidence semble couler de source et la réponse est «  on est amoureux l’un de l’autre alors on se marie ». Mais où trouver cet être cher ?  Laisser le hasard de la vie décider de son sort n’est pas si facile que ça, pour preuve, bon nombre de célibataires sont en  vain, en attente de cet heureux moment où un flash soudain éclaire deux êtres et tout commence, le coup de foudre. Mais la simultanéité du phénomène est rarissime, il faut le dire, même si  dans notre for  intérieur tout le monde a en secret  son type d’homme ou son type  de femme. Certains tentent de limiter leur choix de décision comme disent les rationnels en recourant à Internet où d’un simple clic on peut circonscrire la personnalité, les pôles d’intérêt etc. d’un ou d’une autre et peut déboucher sur « grand  amour ». Cette démarche bien que virtuelle malgré des perversités  difficilement  décelables a fait ses preuves avouées ou non.

Mais dans tout, un individu est naturellement  formaté par son environnement social, familial, clanique ou  même ethnique quand il s’agit de nous  Malgaches.

La solution de facilité est souvent de laisser faire les choses et advienne que pourra. Sans l’avouer, un mariage est toujours arrangé quelque part, soit par la famille, qui, insidieusement oriente nos choix, ne serait-ce que  par la religion (choix de la paroisse), par l’orientation culturelle et historique des parents, par l’orientation professionnelle (même pôle d’intérêts), 

par son historique économique (évolution des besoins).  Bref, on est toujours formaté quelque part pour se marier avec un autre formaté comme  soi. « Un  Bantou de brousse a peu de chance de trouver femme, une  Hova des Hautes Terres malgaches ».

Un bon mariage, c’est quoi ? Si ce n’est l’union harmonieuse de deux êtres ayant les mêmes conceptions de la vie. Un mariage arrangé, même si cela peut paraître ringard est une alternative envisageable, sans que cela soit la seule issue, mais  devant le désespoir, les aléas du hasard, que faire ? Mais attention, ne me faites pas  dire arrangé ni par les familles, ni par les amis, mais par soi-même, c’est-à-dire qu’il faut aller au-devant, défoncer les portes des formatés comme  soi-même.

M.Ranarivao

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici