- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicileFaits-DiversAssassinat d’un assistant parlementaire sur la RN7 : Trois individus fortement...

Assassinat d’un assistant parlementaire sur la RN7 : Trois individus fortement suspects arrêtés

L’enterrement de Gilbert Razafimandimby, l’assistant-parlementaire victime d’un guet-apens sur la RN7 dans le district d’Ihosy samedi, a été  effectué hier dans la localité. Pourtant, l’enquête sur cet acte de banditisme pour rechercher ses auteurs n’a pas tardé à apporter ses fruits. Trois personnes impliquées dans cette affaire sont déjà arrêtées.

Acte prémédité. Selon l’information, Gilbert Razafimandimby voyageait en moto avec son fils pour rejoindre Ihosy quand il a subi cette attaque meurtrière à Ankazotelo, un hameau situé à 25 km de la ville d’Ihosy. Selon le récit de son fils qui y était sorti vivant, leurs agresseurs leur ont coupé la route en lançant un morceau de brique à la tête de son père qui conduisait la moto. Le coup a été fatal car il a renversé les deux motards  par terre. Touché à la tête, Gilbert Razafimandimby a perdu conscience avant de s’évanouir. Pris au dépourvu, le fils affirme avoir vu trois individus en train de l’immobiliser avec une arme. Les malfaiteurs ont dépouillé son père pour s’emparer de son téléphone portable et 45 000 ariary qu’ils ont vu sur lui. Par contre, ils n’ont pas pris la moto de leurs victimes. Après leur forfait, ils se sont enfuis en faisant une triple-monté avec une moto. Les malfaiteurs auraient déjà suivi leurs cibles pour monter cette embuscade, à entendre les explications. Ce qui amène à dire qu’il s’agit d’un acte prémédité. Quel était alors le mobile ?

Sauvés par un taxi-brousse. Abandonnés sur place, son fils et Gilbert Razafimandimby ont été embarqués  par un taxi-brousse. C’était à ce moment-là que les postes de la gendarmerie les plus proches (Ikalamainty et Ambatolahy) ont été avisés pour enclencher la poursuite des bandits. Dans un état critique, l’assistant-parlementaire a été évacué d’urgence à Ihosy. Puis, il est transféré à Fianarantsoa. Malheureusement, il est mort le lendemain-même.  Notons que Gilbert Razafimandimby est le président  du parti Tanora Malagasy vonona (TGV) à Ihosy. Journaliste et animateur de radio, il a déjà travaillé à la radio Avec. 

Trois suspects. Selon l’information recueillie auprès de la gendarmerie, trois individus fortement suspects dans cette affaire sont actuellement arrêtés. Leur arrestation a fait suite à la découverte de la moto utilisée par les bandits dans cette attaque. Celle-ci a été découverte par les forces de l’ordre pas loin de l’endroit de l’attaque. Les malfaiteurs l’auraient abandonné à cause d’une panne d’essence. Son propriétaire s’est vite identifié et a été appréhendé dans la commune de Tritriva, du côté de la RN34. L’interpellation de celui-ci a permis d’arrêter les deux des trois individus ayant directement participé à l’attaque d’Ankazotelo. En effet, trois personnes sont actuellement placées en garde à vue à la gendarmerie. Puisque l’enquête a révélé l’existence d’autres suspects dont l’un des auteurs principaux, une vaste opération de ratissage est en cours. 

T.M.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici