- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicilePolitiqueECAR : Monseigneur Philippe Ranaivomanana tire sa révérence 

ECAR : Monseigneur Philippe Ranaivomanana tire sa révérence 

L’Evêque d’Antsirabe laissera un vide au sein de l’Église catholique malgache

Consternation dans le milieu catholique. L’évêque du diocèse d’Antsirabe, Philippe Ranaivomanana, est mort, hier matin, vers 9h30, à l’âge de 73 ans. L’information a été sortie par la conférence épiscopale de Madagascar dans la matinée même, quelques heures après sa disparition. Né le vendredi 13 mai 1949 à Anjamanga dans le district d’Antanifotsy, il est ordonné prêtre à l’âge de 28 ans puis nommé évêque en 1999 pour le compte du diocèse d’Ihosy. En 2009, il a été choisi par le pape Benoit XVI pour diriger l’évêché d’Antsirabe. Monseigneur Philippe Ranaivomanana a fait ses études au grand séminaire d’Ambatoroka, avant l’obtention de son diplôme de maîtrise en théologie biblique à l’Université La Miséricorde, Fribourg Suisse, et sa maîtrise en communication à Lyon. L’évêque Philippe Ranaivomanana a aussi dirigé la commission épiscopale pour les communications sociales ainsi que pour la pastorale de la santé. 

Chagrin. La disparition subite de ce prélat, réputé pour ses convictions en faveur de la ruralité, a provoqué beaucoup de réactions dans le pays. Anonymes et plusieurs personnalités lui rendent ainsi hommage. « C’est avec beaucoup d’affliction et de chagrin que j’ai appris la disparition de l’évêque », a déclaré le président de la République, Andry Rajoelina, qui rappelle encore le dévouement du prélat dans le cadre des préparatifs des journées mondiales de la jeunesse, accueillies par son diocèse durant la semaine dernière. Durant les messes, Philippe Ranaivomanana ne s’est jamais effacé, même durant la clôture à Antsahatanteraka, et ce malgré son état de santé. Le gouverneur de la région Vakinankaratra, Vy Vato Rakotovao, voit en lui un « digne Ray aman-dreny » et regrette sa disparition. « Consterné », Marc Ravalomanana, quant à lui, présente ses premiers mots de condoléances à la grande famille catholique sur les réseaux sociaux. « Ce qu’il a réalisé sur terre demeure inoubliable » affirme alors Auguste Paraina, ancien ambassadeur en Italie.  

Rija R. 

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici