- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicilePolitiqueAffaire Ikongo : « Que le chef de district reprenne son poste », selon...

Affaire Ikongo : « Que le chef de district reprenne son poste », selon Hanitriniala Rafolisisoa

La tuerie qui s’est passée à Ikongo est toujours d’actualité. (Photo d’archives)

L’article 3 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme stipule que « tout le monde a le droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». Des mots qui en disent long.

Le cas de la tuerie à Ikongo reste toujours d’actualité. Ainsi, l’ancien membre de la Ceni, Hanitriniala Rafolisisoa s’est exprimé sur ce sujet. À cet effet, la présidente de l’Union Nationale Malagasy des Droits de l’Homme (UNMDH) a envoyé une lettre ouverte au président de la République et au Premier ministre afin que le chef de district d’Ikongo reprenne son poste. Tout en signalant au passage que ladite lettre est signée par 67 personnes. Elle tient d’ailleurs à souligner que ce responsable étatique n’était pas sur les lieux lors de cet évènement tragique. Et d’enchaîner que « ce chef de district est bien considéré par la population locale et que c’est la gendarmerie nationale qui en est fautive ».

Juge et partie. Elle pense, en outre, que « la gendarmerie ne devrait pas s’ériger en juge et partie. Il s’avère ainsi nécessaire qu’une enquête soit menée sur cette affaire ». Toujours selon Hanitriniala Rafolisisoa, « la divergence entre la population et la gendarmerie nationale ne date pas d’hier ». Et à elle de rappeler ce qui s’est passé en 2010, à tel point que les gens de cette localité se sentent frustrés.  Faut-il rappeler que le député élu à Ikongo, Jean Brunelle Razafintsiandraofa, n’a également pas mâché ses mots sur cette tragédie qui s’est passée dans son fief. Non seulement, il a réagi sur les médias locaux mais également sur les réseaux sociaux en disant tout haut ce que les gens pensent tout bas.   

Recueillis par Dominique R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici