- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicileÀ lireAmbilobe – Vohémar : Andry Rajoelina à la reconquête du Nord

Ambilobe – Vohémar : Andry Rajoelina à la reconquête du Nord

Outre la RN5A, le Chef de l’Etat a aussi inauguré plusieurs autres infrastructures manarapenitra dans les régions SAVA et Diana.

Une véritable démonstration de popularité. C’est ainsi que les observateurs qualifient la tournée du président de la République dans les régions SAVA et Diana. Une opération de reconquête réussie pour Andry Rajoelina à moins d’un an et demi de la prochaine échéance électorale. Apparemment, la réhabilitation de la RN5A a redynamisé l’enthousiasme et le soutien de la population du Nord au TGV. À chaque étape de son périple, le couple présidentiel a été reçu par une foule immense. À l’image de ce qui s’est passé vendredi et samedi derniers où le tout Ankarana était complètement envahi par une marée orange. Zandry kely a réussi une démonstration de force dans la ville natale de l’ancien président, feu Zafy Albert. À Vohémar jusqu’à Ambilobe, en passant par Daraina, Maromokotro et Betsiaka, le président Andry Rajoelina n’a pas caché sa fierté personnelle d’avoir accompli le défi de terminer la réhabilitation de la route nationale 5A. Il convient de rappeler que ce projet figure parmi les velirano qu’il a faits à l’endroit de la population du Nord durant la campagne électorale de 2018. « C’est historique et nous sommes en train de poser notre empreinte dans l’histoire », a-t-il martelé.

Accord de financement. Par ailleurs, samedi dernier, durant la cérémonie d’inauguration du nouveau tribunal de première instance à Ambilobe, le Chef de l’Etat a répondu à ses détracteurs, particulièrement aux tenants de l’ancien régime HVM qui revendiquent la réalisation de cet axe de route. « Pour chaque course, il y a toujours ceux qui abandonnent et ceux qui ne sont pas capables de terminer la compétition. Pour notre part, il est hors de question d’abandonner. Nous devons toujours terminer ce que nous avons commencé. C’est nous qui avions commencé la construction de cette route. C’est nous qui l’avions réhabilité et c’est encore nous qui sommes là aujourd’hui pour l’inaugurer », a-t-il déclaré. Une pique adressée à l’encontre du clan Rajaonarimampianina qui continue de marteler sur les réseaux sociaux que c’est lui qui a lancé les travaux au mois d’août 2018. Nul n’ignore pourtant que depuis cette époque jusqu’au mois d’avril 2019 où Andry Rajoelina était descendu sur les lieux pour lancer les premiers coups de pelle, aucuns travaux n’ont été aperçus sur le trajet Ambilobe-Vohémar. Force est aussi de rappeler que le 10 avril 2019, une cérémonie de signature de l’accord de financement des travaux de construction de la RN5A a été organisée au Palais d’Iavoloha, en présence du président Andry Rajoelina et du chargé d’affaires de la Chine, Chen Xiaolei.

Justice équitable. Samedi dernier, une autre infrastructure historique a été inaugurée à Ambilobe. Il s’agit du premier tribunal de première instance de ce district qui ne possédait aucun tribunal et aucune juridiction depuis l’indépendance. Désormais, la population de cette localité n’aura plus à se déplacer à Antsiranana, à 140 km, pour les dossiers judiciaires tels que les déferrements, mais aussi pour faire des dossiers administratifs tels que les casiers judiciaires et les copies d’acte de naissance. « Depuis trois ans et demi, nous avons multiplié la construction d’infrastructures de ce genre pour marquer la présence de l’Etat au plus près de la population », a soutenu le Chef de l’Etat. Andry Rajoelina a aussi profité de cette occasion pour lancer un appel à l’endroit des magistrats et de l’ensemble du Corps de la Justice afin de préserver une justice équitable. Le Chef de l’Etat exige aussi « une justice loin de la corruption et qui lutte contre la corruption ». Cette cérémonie a également été marquée par la remise d’un véhicule 4×4 pour le président du nouveau tribunal d’Ambilobe.

359 EPP manarapenitra. Le couple présidentiel a ensuite inauguré l’EPP manarapenitra nouvellement construite dans le quartier de Matsaborinilaidama. Une école de 12 salles de classe pouvant accueillir 600 élèves. C’est le 5ème établissement scolaire construit au niveau de ce district. Outre les salles de classe, la nouvelle EPP possède aussi une salle informatique, une cantine scolaire, une bibliothèque et une infirmerie. À l’occasion, la ministre de l’Education nationale, Sahondramalala Marie Michelle a annoncé que le régime actuel prévoit de construire 1 156 EPP manarapenitra à travers le pays. Selon ses dires, actuellement, 359 nouveaux établissements sont déjà opérationnels. Pour Ambilobe, la construction d’une école au niveau du district remonte à 1964. Le Chef de l’Etat a clôturé sa visite dans le Nord par l’inauguration d’une route pavée de 540 m au niveau du quartier d’Ilaidama.

Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici