- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicileFaits-DiversAccident maritime à Antsohihy : 14 morts et 4 disparus selon l’APMF

Accident maritime à Antsohihy : 14 morts et 4 disparus selon l’APMF

Une collision entre deux bateaux sur le fleuve Loza, près de la ville d’Antsohihy s’est produite dans la soirée du dimanche. Le bilan humain de ce drame s’élève à 14 morts à ce jour. Quatre personnes restent portées disparues sur la trentaine de personnes que transportait le bateau Mazava. «Nous ne savons pas encore ce qu’il est advenu des autres passagers », a expliqué à l’AFP Jean-Edmond Randrianantenaina, directeur général de l’Autorité de gestion maritime et portuaire (APMF). Les survivants sont déjà pris en charge. Selon un communiqué de l’APMF, certains rescapés ont pu se réfugier dans les mangroves situées non loin du point d’impact. L’accident s’est produit suite à la collision du bateau Mazava II et de la vedette Eau Vive Fenorano vedette. L’APMF explique dans son communiqué que « le bateau Mazava II n’avait pas de feux de navigation et les deux bateaux ont manqué de visibilité, l’un ne pouvant apercevoir l’autre ». Le boutre de marchandises, «le navire Eau Vive Fenorano», est entré dans la vedette en bois, mesurant huit mètres de long, selon les premiers éléments de l’enquête. Malgré l’accident, le navire Eau Vive Fenorano a pris la fuite et ne s’est arrêté que sur ordre des autorités, plus de cinq heures après les faits. L’équipage a été interrogé par les gendarmes. Le bateau Mazava a immédiatement coulé dès la collision. L’APMF explique qu’une enquête est en cours pour savoir si toutes les procédures et règles en matière de navigation maritime et fluviale ont été respectées. Une enquête diligentée par l’APMF, avec la gendarmerie, la police, les autorités régionales et les armateurs. En avril dernier, une note a été publiée mentionnant l’interdiction de navigation pour les bateaux qui ne disposent pas de radar. Une autre note publiée en mai a précisé qu’un contrôle sera effectué au moment de l’appareillage par les agents habilités de l’APMF avant d’autoriser le départ d’un navire. 

Yv Sam 

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici