- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicilePolitiquePrésidentielle de 2023 : Vers un appui de l’OIF

Présidentielle de 2023 : Vers un appui de l’OIF

La Secrétaire Générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo a été reçue par le président Andry Rajoelina hier.

L’élection présidentielle de 2023 figurait au menu des rencontres de la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie avec les autorités Malagasy. En effet, comme ce fut le cas lors des scrutins de 2018, l’OIF envisage aussi d’appuyer la Grande île dans l’organisation de la prochaine échéance électorale. L’envoi d’experts électoraux et d’une mission d’observation électorale est fortement envisagé. La question a notamment été évoquée durant l’entrevue de Louise Mushikiwabo avec le ministre des Affaires Etrangères, Richard Randriamandrato. L’Organisation Internationale de la Francophonie souhaite en effet la tenue d’une élection libre, démocratique, transparente et inclusive. 

Langue française. Hier après-midi, la SG de l’OIF a également été reçue par le président Andry Rajoelina au Palais d’Etat d’Iavoloha. Une rencontre s’inscrivant dans le cadre de la tournée de Louise Mushikiwabo dans les pays francophones de l’Océan Indien. A l’occasion, les deux personnalités ont passé en revue les projets de coopération entre l’OIF et Madagascar qui sont notamment liés au rayonnement de la langue française, la promotion du numérique, la lutte contre le changement climatique et l’éducation. Pour le volet éducatif, la possibilité d’un programme d’échange d’enseignants francophones dans les universités de Madagascar est envisagée afin de renforcer le système éducatif et pédagogique dans la Grande île. De son côté, le président Andry Rajoelina a tenu à exprimer sa réjouissance envers l’Organisation Internationale de la Francophonie pour son engagement et son soutien envers Madagascar et le peuple Malagasy. Parmi les domaines d’intervention de l’OIF au pays figure notamment l’appui à la promotion de la distribution de l’état civil. Un domaine essentiel notamment pour assurer la bonne organisation du processus électoral. La Secrétaire Général de l’OIF a pour sa part, exprimé son souhait d’intensifier la mise en œuvre des projets de l’OIF en faveur de l’autonomisation des femmes en milieu rural par le biais de l’entrepreneuriat. Par ailleurs, les deux personnalités ont également échangé sur le contexte géopolitique mondial et l’agenda diplomatique. Dans ce sens, la Secrétaire Générale de l’OIF a invité officiellement le Chef de l’État à participer au prochain Sommet de la Francophonie qui se tiendra les 19 et 20 novembre 2022 en Tunisie.

Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici