- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicilePolitiqueCours constitutionnelles africaines : La coopération judiciaire au menu au Caire

Cours constitutionnelles africaines : La coopération judiciaire au menu au Caire

Florent Rakotoarisoa au Caire.

L’importance de la coopération judiciaire et au niveau constitutionnel entre les pays africains est évoquée à l’occasion de la sixième réunion des présidents des cours constitutionnelles et suprêmes africaines qui a eu lieu, les 10 et 12 septembre derniers, au Caire, capitale égyptienne. L’objectif étant de pouvoir « traiter les questions et faire face aux défis qui  représentent des questions d’intérêt commun, dont le développement, la  lutte contre le terrorisme, la protection des richesses et la bonne  exploitation des ressources naturelles communes entre les pays africains». Le président de la Haute cour constitutionnelle malgache, Florent Rakotoarisoa, participe à cette réunion de haut niveau. La délégation veut, quant à lui, mettre l’accent sur l’indépendance de la juridiction constitutionnelle, selon les informations fournies par Ambohidahy. « Cette indépendance doit être préservée et défendue car elle garantit la paix sociale et  la sécurité au niveau national », soutient-on. Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, quant à lui, a souligné, lors de son entretien avec les participants à ce forum, l’importance du « rôle des cours constitutionnelles et suprêmes dans la préservation de la souveraineté des États ». Par ailleurs, le « rôle du contrôle constitutionnel dans le développement  des peuples africains » a également été abordé durant la rencontre.

Rija R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici