- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicileSportsAthlétisme : Joseph Rakotoarimanana rejoint les étoiles

Athlétisme : Joseph Rakotoarimanana rejoint les étoiles

Joseph Rakotoarimanana a terminé sa course.

Le spécialiste malgache du 800m, Joseph Rakotoarimanana a rendu l’âme. Il était multiple champion de Madagascar, et celui qui avait établi le record national de 1min 47,33sec aux Jeux Olympiques d’été en 1996 et aucun athlète n’est arrivé à le pulvériser jusqu’à maintenant.

Le monde de l’athlétisme malgache est en deuil. Le double médaillé d’or des Jeux des Iles de l’Océan Indien s’est éteint, hier, à l’âge de 50 ans. Une figure à ne plus présenter dans cette discipline. Il a participé à plusieurs compétitions internationales. Joseph a fait ses premiers pas dans le club ZHA Ambatondrazaka en 1988. La même année, il a remporté son tout premier titre national au 800m à Mahajanga. Spécialiste du 800m et du 1500m, il réalise un doublé en 1990. De 1991 à 1998, il était boursier de Sotteville en France. Joseph Rakotoarimanana a commencé avec une médaille d’argent lors de la compétition internationale des Jeux des Îles (JIOI) en 1990 à Madagascar. Il est ensuite devenu le roi du 800m lors de l’édition de 1993 aux Seychelles et numéro 2 au 1500m. Il a confirmé son statut lors de la cinquième édition des JIOI à La Réunion en 1998 en remportant sa deuxième breloque en or.

Il a représenté Madagascar au Championnat du monde junior en 1997 durant lequel il a enregistré le nouveau record national de 1500m en 3min50sec. Ci-après les plus belles performances nationales qu’il avait réalisées par épreuve : au 500m (1min01sec), au 1000m (2min23sec), et au 2000m (5min28sec). Mais la plus belle chose qui a marqué sa vie était sa qualification en demi-finale du 800m lors des Jeux Olympiques Atlanta, le 28 juillet 1996. Depuis cette année jusqu’à présent, il est le recordman de cette épreuve avec un chrono de 1min47sec33. « Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un athlète unique en son genre ayant de la coordination et un style de course exceptionnelle. Je l’ai souvent vu au stade Alarobia avec d’autres athlètes comme Ravaolahy, Marson, Zafiteny, Patrick Cheval, Jao George. Je m’en souviendrai longtemps », a fait savoir Depa Sakaraha, le DTN adjoint de la Fédération malgache d’athlétisme. À sa famille et à tous ses amis, Midi Madagasikara présente ses sincères condoléances.

Manjato Razafy

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici