- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicileCultureConcours d’écriture Diary Nofy : 2 500 000 ariary à partager entre les lauréats

Concours d’écriture Diary Nofy : 2 500 000 ariary à partager entre les lauréats

Diary Nofy fait partie des livres appréciés par les élèves d’Écoles du Monde, Besely, située à 40 km de Mahajanga.

Teach For Madagascar organise depuis le début du mois de septembre la seconde édition du concours d’écriture de texte narratif Diary Nofy, ayant une forme de récit, de nouvelle, de conte ou de scénario, pour enfants.

En rappel, le premier concours de rédaction d’histoires a été lancé en octobre 2019 et a attiré près de 300 participants. Les histoires gagnantes ont permis de créer la première édition du livre pour enfants « Diary Nofy ». En 2021, 25 000 exemplaires de ce livre ont été distribués gratuitement, principalement dans les écoles primaires publiques de tout Madagascar.

Ce projet, créé en septembre 2019, a pour objectif de promouvoir la culture de la lecture, notamment, auprès des communautés défavorisées où l’accès aux livres est très limité.

Ce deuxième concours durera deux mois et demi. Le résultat final sera annoncé durant la deuxième semaine du mois de décembre 2022 et sera suivi d’une cérémonie d’appréciation et de remise des prix aux gagnants.

Le concours est ouvert à tous les auteurs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, de nationalité malgache résidant à Madagascar ou membre de la diaspora, sans distinction d’âge ni de sexe. Toutefois, les mineurs seront représentés par leur tuteur sur le plan juridique lors de la signature du contrat si leur histoire est sélectionnée.

Chaque candidat ne pourra soumettre qu’une seule œuvre littéraire en malgache ou en français sur le thème « Le fihavanana » ; un texte de 1 000 à 4 000 mots au maximum. Les histoires devront mettre en valeur une morale bien définie comme le courage, l’initiative, la compassion, l’honnêteté, l’humilité, la confiance en soi, l’unité dans la diversité, l’identité culturelle, la lutte contre la discrimination, la lutte contre le harcèlement….

Mais l’œuvre devra être neutre, n’illustrant en aucun cas des valeurs religieuses ou une idéologie de parti politique.

S’inspirer d’un mythe, d’une tradition orale ou de personnages légendaires de la culture malgache est possible, mais l’histoire doit être inédite et l’auteur doit garder une certaine originalité propre à lui seul. L’œuvre ne doit jamais avoir été publiée ni soumise à un précédent concours d’écriture. Le plagiat sera sanctionné par la disqualification immédiate du participant.

À préciser que l’audience cible des œuvres est constituée principalement de lecteurs âgés de 9 à 15 ans, surtout des enfants vivant dans des milieux défavorisés et ayant un niveau de lecture relativement faible.

Le document doit être livré sous format Word ou PDF à l’adresse e-mail 2022diarynofycontest@gmail.com avant le 15 novembre prochain.

Après délibération d’un jury composé de professionnels œuvrant dans le domaine de la littérature jeunesse, le cinéma, les théâtres radiophoniques et la bande dessinée, une somme de 2 500 000 ariary sera partagée entre les lauréats. Chaque lauréat recevra un certificat de reconnaissance de la part de Teach For Madagascar pour sa contribution à la vulgarisation de l’accès aux livres dans les Écoles Primaires Publiques à Madagascar.

Hanitra Andria

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici