- Publicité -
lundi 26 septembre 2022
DomicilePolitiqueJugements supplétifs : Kaleta encourage la participation des jeunes 

Jugements supplétifs : Kaleta encourage la participation des jeunes 

Soja Jean André, dit Kaleta, Conseiller spécial du président de la République chargé des affaires politiques.

L’approche des élections crée des supputations et surtout des spéculations au niveau de chaque état-major politique. Face aux différentes réactions par rapport à la réalisation des jugements supplétifs lancée par l’Etat malgache depuis ces quelques semaines, le parti Liaraike veut tirer les choses au clair.

Du Syndicats des Magistrats de Madagascar (SMM) aux Greffiers, en passant par les partis politiques, les raisons sont nombreuses en ce qui concerne leur non-participation ou encore leur réserve par rapport à la réalisation des jugements supplétifs afin d’octroyer des actes d’état-civil à ceux qui ont en besoin. Malgré les critiques venant de divers horizons, le parti Liaraike de Soja Jean André, dit Kaleta, Conseiller spécial du président de la République chargé des affaires politiques, a tenu à préciser hier l’importance de cette opération. « Avoir d’acte d’état-civil fait partie du droit fondamental et le parti Liaraike encourage tous ceux qui ont 18 ans mais qui n’ont pas encor de CIN à procéder à ce jugement », a-t-il précisé tout en continuant que cette opération est essentielle afin que la liste électorale soit la plus inclusive possible. Il est nécessaire de souligner que L’état-Civil est une précellence pour l’Etat malagasy puisque c’est la première preuve d’une existence légale de chaque citoyen dès sa naissance; la base de la jouissance des droits civiques et économiques. 

Conséquence de la Covid 19.  C’était également l’occasion pour le patron du parti Liaraike de réagir par rapport aux différents problèmes socio-économiques de ces derniers mois. « Madagascar subit de plein fouet les conséquences de la Covid 19 mais surtout de la guerre en Ukraine, tout comme les autres pays », a ainsi indiqué Kaleta. Accuser les tenants du pouvoir d’être à l’origine de tous les maux que le pays connaît actuellement est inadmissible sous-entend l’explication de ce conseiller. Cela relève d’une machination politique qui est bien orchestrée afin de mettre le régime dans une mauvaise position. Le Conseiller spécial du président de la République chargé des affaires politiques n’a pas oublié d’énumérer les différentes réalisations du président Andry Rajoelina. Il n’a pas tari d’éloge concernant les différentes infrastructures que le régime a mis en place malgré la situation difficile suite à la crise de Covid-19. « La réalisation des vina du président se poursuit malgré la COVID-19 et le cheminement actuel de la géopolitique mondiale », a-t-il souligné tout en continuant qu’il n’est plus question de débattre sur celui qui a fait la signature pour ce projet. Il s’est même contenté de la réalisation de la RN5A Vohemar – Ambilobe. « Même la Communauté internationale est consciente des efforts réalisés par les dirigeants. C’est pourquoi des pays ont invité le Président et l’ONU a même présenté sa reconnaissance le mois dernier », termine le chef de Liaraike.

Julien R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici