- Publicité -
dimanche 25 septembre 2022
DomicileEconomieES-DES : Professionnalisation d’une quarantaine d’éducateurs

ES-DES : Professionnalisation d’une quarantaine d’éducateurs

La première promotion autorisée à enseigner.

Une formation pédagogique est lancée par l’Ecole Supérieure de Développement Économique et Social pour permettre aux apprenants d’obtenir une autorisation d’enseigner délivrée par le ministère de l’Education nationale.           

La plupart d’entre eux sont déjà en activité, mais  veulent se professionnaliser davantage dans leur métier qualifié de noble. Raison pour laquelle, l’Ecole Supérieure de Développement Économique et Social (ES-DES) leur a prodigué une formation pédagogique au profit d’une quarantaine d’éducateurs. « Il s’agit d’une première promotion pour Antananarivo. Un certificat de fin de formation leur a été délivré après avoir réussi d’une manière assidue cette formation pédagogique répartie sur six modules. Cela concerne entre autres la pédagogie générale et la pédagogie didactique ainsi que la psycho-pédagogique. Et ce n’est pas tout ! Nous avons également remis à cette quarantaine d’apprenants, une autorisation d’enseigner grâce à notre étroite collaboration avec le ministère de l’Education nationale. En effet, ce département ministériel ne délivre plus cette autorisation d’enseigner sans avoir suivi une formation pédagogique  élaborée de commun accord avec lui », a fait savoir Manjaka Rakoto David, le responsable de communication au sein de l’ES-DES  lors de la sortie de cette première promotion samedi dernier à son siège à Ankadivato.

Stage offert. Toujours dans le cadre de cette formation pédagogique, il a soulevé que des séances pratiques ont été privilégiées. « Pour ceux qui ne sont pas encore en activité, nous leur avons offert un stage au sein du lycée privé Diamondra », a-t-il enchaîné.  Pour sa part, le Président Directeur Général de l’ES-DES a rappelé que l’objectif de cette université est de pousser les jeunes à monter leurs propres projets ou bien à créer leurs propres compagnies en vue de contribuer au développement socio-économique du pays, comme son nom l’indique. Les apprenants, quant à eux, n’ont pas caché leur satisfaction de suivre cette formation pédagogique qui a été une grande première selon leurs dires. John Andriaherimananarivo, un des apprenants, a entre autres, témoigné qu’il va dorénavant changer sa méthode d’enseigner, grâce au renforcement de sa capacité.  « Nous avons acquis à l’issue de cette formation pédagogique, qu’une méthode par objectif est plus appropriée en guidant les élèves. Auparavant, nous nous habituions à la méthode traditionnelle inscrite dans nos documentations. Nous allons en même temps créer nos propres outils pédagogiques pour faciliter la compréhension des élèves », a-t-il raconté.

Extension d’activités. Lantoniaina Rasoarimanana, une éducatrice mal-voyante au sein de l’école primaire privée Les Angelitos à Analamahitsy, a suivi cette formation pour se professionnaliser davantage.  Elle y enseigne notamment l’anglais à des élèves qui n’ont pour leur part aucun handicap visuel. Un cas exemplaire. « La psycho-pédagogie m’a beaucoup impressionnée durant la formation. Certes, on vit la psychologie dans notre vie quotidienne, mais c’est bien prouvé scientifiquement. J’ai acquis de nombreuses expériences à l’issue de cette formation pédagogique  », a-t-elle confié. Il est à noter que l’Ecole Supérieure de Développement Économique et Social prépare cette formation spécifique à tous les apprenants issus de Tana pour les vacances de Toussaint. Une extension de ses activités dans les autres régions de Madagascar est également en vue. 

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Un autre Royaume 

Lu pour vous

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici