- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileSociétéAssainissement des marchands de rue : La CUA a dégagé la rue...

Assainissement des marchands de rue : La CUA a dégagé la rue de la “Petite vitesse”

Circulation fluide du côté de la Petite Vitesse après l’assainissement des marchands de rue.

La Commune urbaine d’Antananarivo ne compte pas revenir sur sa décision après l’assainissement des marchands de rue du côté de la Petite Vitesse. Depuis jeudi, la circulation était beaucoup plus fluide bien que les marchands expulsés refusent de libérer leurs emplacements.

Les marchands de rue appelés à rejoindre les marchés communaux. Depuis jeudi, ceux qui occupaient les rues et les trottoirs du côté de la Petite Vitesse ont été expulsés par la Commune. Pour manifester leur mécontentement, ils ont brandi des banderoles réclamant le retour à la normale de leurs activités dans la matinée du samedi. « Laissez-nous travailler en paix  », « Nous refusons de quitter notre place », lit-on sur ces banderoles. Le ton est monté d’un cran. Certains marchands refusent de quitter les lieux sous prétexte qu’ils ont déjà occupé les trottoirs de la rue Rainibetsimisaraka depuis 18 ans déjà. « Nous revendiquons des mesures d’accompagnement par rapport à cet assainissement mené par la Commune. Pas moins d’un millier de ménages vivent de cette activité depuis la place de la Plaza jusqu’au Cotona », déplore une marchande sur place. Ils ont indiqué qu’ils ne céderont pas et prévoient d’occuper de nouveau les rues et les trottoirs de la Petite Vitesse à partir de ce jour.

Solutions. De l’autre côté, la Commune urbaine ne compte pas faire machine arrière et prévoit de poursuivre cette opération d’assainissement cette semaine. Le directeur des marchés auprès de la CUA, Rija Randrianarisoa a tenu à préciser qu’il ne s’agit aucunement de supprimer leurs activités génératrices de revenus mais de les encourager à entrer dans le formel. La commune a déjà construit des infrastructures pour les accueillir et les marchés communaux qui sont déjà en place peuvent toujours les accueillir. « Les trottoirs sont destinés aux piétons tandis que les chaussées aux automobilistes. Ces zones sont strictement interdites aux commerces », a-t-il rappelé. Sur sa page facebook, le maire d’Antananarivo Naina Andriantsitohaina a également invité les marchands de rue à respecter les mesures qui ont été prises pour embellir la Capitale. Il a aussi appelé les usagers à faire leurs courses au niveau des marchés réglementaires pour le bien commun à tous.

Narindra Rakotobe

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici