- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieFilière cacao: 24,5 millions de dollars de recettes en devises en 2021

Filière cacao: 24,5 millions de dollars de recettes en devises en 2021

Le cacao malgache, l’un des meilleurs
au monde (Cacao)

Face aux géants africains comme la Côte d’Ivoire, avec sa production annuelle qui dépasse largement le million de tonnes, Madagascar fait encore figure de petit poucet  du commerce mondial du cacao. 

Mais la situation est appelée à évoluer positivement avec l’intention des autorités de  donner un nouveau souffle à cette filière pourvoyeuse de devises.

Performance

D’après les statistiques fournies par le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Madagascar a exporté 14 783 tonnes de cacao en 2021. Une performance qui pèse dans la balance commerciale du pays car  elle a apporté 24,5 millions de dollars de recettes en devises selon toujours le MICC. Cinq pays, à savoir les Pays-Bas, la Malaisie, l’Inde, l’Allemagne et la Belgique sont les principaux clients du cacao de Madagascar dont la bonne qualité est indiscutable et dépasse largement celle de la Côte d’Ivoire. En effet, le produit  malgache dispose du label 100% cacao fin et est utilisé par les grands noms de la chocolaterie dans le monde comme Lindt. Par ailleurs, la Chocolaterie Robert très réputée sur le plan mondial utilise bien évidemment le cacao de Madagascar pour la production de ses produits phares comme le chocolat noir 100% qui a été récompensé meilleur chocolat noir pur au monde, et a reporté la Cabosse d’Or et la Médaille d’Or, décernés par l’Academy of Chocolate 2017 à Londres.

Appuis des autorités

Sur le plan local, la filière cacao fait vivre pas moins de 30 000 paysans planteurs. Ces derniers bénéficient de plus en plus d’appuis des autorités comme le MICC qui les incite à adhérer dans les coopératives. Actuellement, 23 coopératives de producteurs de cacao sont membres de l’Union des Coopératives Lazan’i Sambirano (UCLS). Une adhésion qui leur permet par exemple de vendre le kilo de fèves de cacao à 11 000 ariary contre 6 000 ariary s’ils commercialisent à titre individuel. Par ailleurs, le Conseil National du Cacao est actuellement en pleine redynamisation. Le ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation Edgard Razafindravahy qui est le président du Conseil d’Administration du CNCC participe actuellement à la 106ème session du Conseil et des Organes Subsidiaires de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO). 

Présentiel

Une réunion qui permettra à la délégation malgache de faire la promotion du label cacao de Madagascar. Après trois années sans réunion physique, cette session en présentiel qui a débuté aujourd’hui pour se terminer le 30 septembre  permettra à l’ICCO de se pencher sur l’Organisation du cinquantenaire de l’Organisation, l’adoption d’un nouvel accord international sur le cacao. Une étude sur la bourse africaine du cacao (African Cocoa Exchang) sera aussi débattue durant ces assises qui parleront également de l’organisation du prochain panel sur le cacao fin. Autant de sujets qui intéressent au plus haut point les techniciens malgaches participant à cette réunion mondiale du cacao.

R.Edmond

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici