- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieSemaine du Génie électrique : Un avenir prometteur mis en avant par les...

Semaine du Génie électrique : Un avenir prometteur mis en avant par les étudiants de l’ESPA 

Les étudiants de l’ESPA présentent des projets innovants durant la Semaine du Génie Electrique qui se tient à Vontovorona du 26 au 30 septembre.

La troisième édition de la Semaine du Génie électrique se tient du 26 au 30 septembre au campus universitaire de Vontovorona. Des expositions, des conférences, des rencontres avec les représentants de grandes entreprises sont au programme de la manifestation.

Les étudiants présentent des solutions pour résoudre les problèmes d’énergie électrique à Madagascar. De leur côté, les entreprises exposent leurs activités et les perspectives d’avenir. C’est ce qui marque la Semaine du Génie électrique qui se tient à Vontovorona, depuis hier. Organisée par les étudiants en quatrième année de la mention Génie électrique à l’ESPA (Ecole Supérieur Polytechnique d’Antananarivo), cette troisième édition a pour but de faire connaître le potentiel et le rôle d’un Ingénieur en Génie Électrique, d’améliorer la cohésion entre les étudiants ainsi que la relation avec les partenaires, et de permettre des échanges privilégiés entre les étudiants et les anciens étudiants ainsi que les enseignants au sein de la mention Génie Électrique. En effet, dès le jour d’ouverture de l’événement, des centaines d’étudiants étaient au rendez-vous. Les partenaires du secteur public et du secteur privé sont également nombreux à appuyer cette initiative. 

Solutions de génies. Plusieurs solutions sont présentées par les étudiants durant la Semaine du génie électrique, si l’on ne cite que l’inverseur électrique plus performant mais moins coûteux que les inverseurs importés, ou encore le projet de production de biogaz et d’énergie à partir de déchets, pouvant fournir jusqu’à 30MWh par an, etc. « Ces étudiants ont une ingéniosité impressionnante. Le monde doit reconnaître que l’ESPA de Vontovorona abrite des jeunes qui sont l’avenir du pays. Ce sont des génies. Dans les autres pays, les étudiants de la polytechnique sont considérés comme tel. Nous devrions être fiers que Madagascar produise encore beaucoup de génies. Dans le monde professionnel, vous avez des devoirs. En tant que génies, vous pourrez résoudre les problèmes de la Jirama, ainsi que les différents problèmes des autres sociétés à Madagascar », a affirmé Solo Andriamanampisoa, PCA de la Jirama, également parrain de la Semaine de la Génie électrique, organisée par les étudiants.

Energies renouvelables. Outre les expositions et les conférences qui se tiennent jusqu’au 30 septembre, les partages entre les étudiants, les responsables de l’ESPA et les entreprises sont également au programme de l’événement à Vontovorona. Selon Edmond Randriamora, chef de Mention Génie électrique à l’ESPA, cet échange avec le secteur privé est nécessaire pour améliorer les orientations et favoriser l’adéquation des formations aux besoins du monde professionnel à Madagascar. D’ailleurs, ce chef de Mention a annoncé l’ouverture du Master spécialisé en hydroélectricité. Une nouvelle qui a ravi les représentants du secteur privé et également des représentants de la Jirama présents lors de la cérémonie d’ouverture officielle. « La Jirama priorise déjà les énergies renouvelables avec ses partenaires. Nous aurons vraiment besoin d’ingénieurs spécialisés en hydroélectricité », a noté le PCA de la Jirama. Des propos qui ont été soutenus par les représentants d’ENELEC, qui soutiennent également l’événement et qui ont fait venir leur chef de site à Mahajanga, pour faire un partage avec les étudiants de l’ESPA. Selon ces représentants du secteur privé, les sociétés sont toujours à la recherche de jeunes talents, surtout avec les nombreux projets d’hybridation aujourd’hui en cours. Pour sa part, le directeur de l’ESPA, Rijalalaina Rakotosaona a soulevé l’importance des échanges entre les étudiants et les entreprises du Génie électrique, notamment sur les normes, la rigueur, les besoins du monde professionnel, outre les outils appris à l’école supérieure. A noter qu’outre le Génie électrique, l’ESPA dispose également de formations en Génie des sciences de la terre concernant les mines, la géologie et le pétrole, ainsi que le Génie des sciences et techniques industrielles concernant la télécommunication et l’électronique. Enfin, la nouveauté de cette année est le Master spécialisé en hydroélectricité. Pour l’ESPA, l’objectif est de satisfaire les besoins du pays et de capitaliser le fort potentiel en hydroélectricité, qui nécessite des nouveaux diplômés opérationnels. 

Antsa R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici