- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicilePolitiqueDiplomatie : Vers une redynamisation des relations avec la Grèce et la...

Diplomatie : Vers une redynamisation des relations avec la Grèce et la Géorgie

Richard Randriamandrato et le ministre grecque des Affaires étrangères, Nikos Dendias.

La diplomatie malgache tourne à plein régime cette semaine. À part les rencontres de haut niveau qui ont lieu à New York, sous l’égide du président de la République, d’autres entretiens ont également occupé l’agenda de la délégation malgache qui a fait le déplacement aux États-Unis à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies. En effet, le ministère des Affaires étrangères, Richard Randriamandrato, a ouvert d’autres portes en vue du « renforcement des relations diplomatiques et économiques » avec des pays où Madagascar a connu, jusqu’ici, une coopération moins dynamique. C’est dans ce cadre que le chef de la diplomatie malgache a rencontré Ilia Darchiashvili, ministre géorgien des Affaires étrangères. La rencontre, qui a eu lieu en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, a mis en avant « leur volonté d’approfondir davantage une coopération bilatérale fondée sur les questions d’intérêt commun telles que le changement climatique, la sécurité alimentaire et le tourisme », a rapporté le service communication du ministère des Affaires étrangères. La signature d’un « mémorandum d’entente sur les domaines d’intérêt commun » est « en perspective », poursuit-on.

Conseil de sécurité. Le potentiel touristique du pays aiguise aussi l’intérêt de la Grèce. Selon toujours le ministère des Affaires étrangères, le développement du secteur a également été évoqué lors de l’entretien, à New York, entre Richard Randriamandrato et le ministre grecque des Affaires étrangères,  Nikos Dendias, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. « Les deux parties ont manifesté leur volonté commune de signer un protocole d’accord axé sur la coopération en matière de tourisme ainsi que la promotion des investissements privés », rapporte-t-on. « L’établissement d’un mémorandum d’entente avec l’académie diplomatique grecque pour la formation des diplomates malgaches ainsi que d’un protocole d’accord sur la consultation politique font partie des pistes de coopération discutées », toujours selon le ministère des Affaires étrangères. La Grèce, en revanche, veut le vote de Madagascar en faveur de sa candidature en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2024-2025.

Formalités. Dans le pays, l’agenda diplomatique du ministre par intérim des Affaires étrangères, Richard Rakotonirina, a affiché complet hier. Le membre du gouvernement a reçu tour à tour à Anosy, au courant de la journée, la présentation des copies figurées des lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs, dont ceux de la France et de la Suisse, Arnaud Guillois et Rolf Stalder. Le nouvel ambassadeur de France, qui vient d’arriver vendredi dernier au pays, double le pas pour terminer les formalités d’usage avant sa prise de fonction officielle. Comme son homologue du Vatican, Arnaud Guillois a déjà travaillé, lui aussi, en Russie. Quant au nouvel ambassadeur suisse, Rolf Stalder a occupé, à Paris, le poste de représentant permanent adjoint de la mission Suisse auprès de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Hier, le diplomate a également présenté au ministre par intérim des Affaires étrangères les copies figurées de ses lettres de créance. Après cette étape, les deux nouveaux ambassadeurs devront présenter leurs lettres de créance, dans les jours qui viennent, auprès du président de la République.

Recueillis par Rija R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici