- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileEconomieÉlectricité : Projet de centrale approvisionnée par déchets organiques

Électricité : Projet de centrale approvisionnée par déchets organiques

Les étudiants de l’ESPA présentent leurs créations durant la Semaine du génie électrique.

Les étudiants de la mention Génie électrique de l’ESPA (Ecole supérieure polytechnique d’Antananarivo) exposent une multitude de projets pouvant résoudre les problèmes d’électricité à Madagascar.

Ils sont à la recherche d’investisseurs et de partenaires. Ces étudiants de l’ESPA exposent des solutions énergétiques à Vontovorona, dans le cadre de la Semaine du génie électrique. Parmi les projets qui attirent l’attention des visiteurs figure celui relatif à l’exploitation de déchets organiques à Antananarivo et la mise en œuvre d’une centrale à Ampirika Ambohitrimanjaka. « Cette zone à forte activité agricole n’est pas encore électrifiée. C’est la raison qui nous a poussés à concocter ce projet, afin d’aider les producteurs agricoles. Les avantages du projet sont multiples car il concerne le traitement des déchets organiques d’Antananarivo, la production de biogaz, la production d’électricité atteignant 30 MWh par an, avec une puissance nominale de 50 KW et également la production de fertilisants », a expliqué Tokinaina Francky Rasolofonirina, qui représente les étudiants regroupés dans la société Electrica. Selon les explications, le projet est très rentable, mais ces jeunes initiateurs sont encore à la recherche de financement pour sa réalisation. « Les coûts et les investissements nécessaires sont déjà détaillés dans ce document présentant notre projet. Si l’on parle du processus, nous prévoyons de mettre en place un bassin de prétraitement pour l’hydrogénèse et l’acidogénèse et la photogenèse. Ensuite, un biodigesteur permettra de traiter les déchets durant un temps de traitement de 30 jours. Puis une pompe à gaz achemine le produit vers l’unité de production électrique disposant d’un groupe fonctionnant au gaz. En marge de cette chaîne, une fosse de compensation offre d’autres produits dérivés comme les fertilisants, etc. », a expliqué le représentant des étudiants qui ont initié le projet Electrica.

Complémentarité. Pour les représentants de la Jirama qui étaient présents au premier jour de la Semaine du génie électrique, lundi dernier, il s’agit d’un bon projet d’électrification rurale, dont la mise en œuvre pourrait se faire en collaboration avec l’ADER (Agence de Développement de l’Electrification Rurale). « Comme vous le savez, la Jirama ne couvre que 15% de la population malgache. Le marché est encore très large à Madagascar. Par ailleurs, la Jirama peut acheter les excédents de production de ce genre de projet, pour renforcer l’approvisionnement sur son réseau, car les besoins existent bel et bien », a déclaré Solo Andriamanampisoa, PCA de la Jirama. Un autre projet attire également l’attention des visiteurs à Vontovorona. Un inverseur automatique de sources hybrides, développé par Kasaina Andriatsimanova. D’après ses explications, son prototype utilise l’énergie photovoltaïque et l’électricité de la Jirama. « Ce système dispose d’un commutateur horaire qui fait basculer automatiquement le circuit vers une source ou vers l’autre, suivant un horaire programmé. Pour ce modèle, le système fonctionne à l’énergie solaire durant la journée et bascule vers l’électricité de la Jirama à partir de 18h00 et revient vers la source photovoltaïque après l’heure de pointe. L’objectif, pour celui-ci, est de réduire les coûts des factures », a-t-il expliqué aux visiteurs. Lors de la démonstration, le temps de basculement se compte en milliseconde, faisant de cette création, un appareil plus performant que les inverseurs importés qui coûtent pourtant très cher. D’après le PCA de la Jirama, Madagascar ne devrait plus importer ce genre d’équipement qui peut très bien être produit par les jeunes malgaches à moindre coût et dans une meilleure qualité.

Antsa R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici