- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileCultureMadajazzcar 33e édition : De grandes dames du jazz à l’affiche

Madajazzcar 33e édition : De grandes dames du jazz à l’affiche

Une partie du comité d’organisation de cette 33e édition.

La 33e édition de Madajazzcar (MJC), l’événement phare du jazz à Madagascar, débutera, officiellement, le 5 octobre prochain pour un festival respectueux des standards internationaux qui durera une dizaine de jours.

Cette année, la programmation sera, particulièrement, riche d’autant plus que le comité d’organisation, cette fois-ci, travaillera de concert avec Sanfil Production. L’objectif de cette collaboration : consolider la manifestation internationale du festival, proposer une nouvelle voie avec des projets ingénieux, produire une musique qui pourrait s’écouter debout et durer jusqu’au matin et participer au développement d’une synergie particulière au monde du jazz.

Le message fort que l’événement tient à transmettre est le partage interculturel et intergénérationnel entre les musiciens et tous ceux qui participent, de quelque manière que ce soit, au festival dans un premier temps, mais également entre les artistes et le public, tout cela en maintenant la convivialité à son summum comme toujours, précise Jackie Ranarison, le président du comité d’organisation.

Et lui de préciser que le jazz vit dans un environnement évolutif, une évolution qui coïncide avec l’arrivée des nouvelles générations d’artistes et les nouvelles technologies. Mais même si elle vise une montée en puissance du jazz malgache et en compétence, des jeunes artistes, l’événement tient à garder ses racines et son fondement. Ainsi le jazz traditionnel sera bel et bien rappelé lors de ce festival, à travers des musiciens chevronnés tels qu’Eric Rakotoary, Radanz, Sammy Andriamanoro, Datita Rabeson …

Après les deux dernières années qui ont mis à mal les événements culturels, le comité d’organisation a préparé cette édition depuis pas mal de temps, pour que l’événement retrouve son ampleur d’antan. Des artistes internationaux viendront honorer l’événement ainsi que les artistes malgaches expatriés.

Une trentaine de concerts sont prévus dans plusieurs sites dédiés tels que l’IFM, le CGM, l’AFT, le Radisson Blu, le Fara West, le Kudeta entre autres. Plus de 40 formations et 4 ateliers tournant autour du jazz, en général, sont également inscrits au programme. Ceci dit, l’un des ateliers concernera le thème « Devenir compositeur le temps d’un film » est destiné à des collégiens. Par ailleurs, des conférences seront également ouvertes au quartier général du festival, au Cercle Franco Malgache (CFM) Anosy, la première axée sur la création et l’arrangement à laquelle Fanja Andriamanantena et Jack Thierry interviendront. D’autres conférences, notamment sur la production, la musique digitale et enfin le business musical, suivront également. Silo précise, d’ailleurs, que chaque jour du festival, le CFM sera le théâtre d’activités dans le cadre de cet événement d’envergure. Un événement qui promet d’être explosif en perspective.

Hanitra Andria

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici