- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueConcours d’entrée dans la Police : Fin de la seconde série...

Concours d’entrée dans la Police : Fin de la seconde série d’épreuves pour 1 450 candidats admissibles

Le MSP Fanomezantsoa Randrianarison est descendu sur le terrain d’Alarobia

1 885 candidats ont participé aux épreuves écrites des concours d’entrée à l’Ecole Nationale Supérieure de Police (ENSP) à Ivato et à l’Ecole Nationale des Inspecteurs et Agents de Police (ENIAP) à Antsirabe.

Promotion entrante. Quelques candidats s’efforçaient hier de soigner  leur « look » dans le couloir sombre des locaux de la Police à Anosy. Deux d’entre eux avaient visiblement du mal à nouer leurs cravates. Peut-être parce qu’ils n’en ont pas l’habitude ou carrément à cause du trac propre aux examens. Ils faisaient tous partie des 1 450 admissibles à la seconde série d’épreuves. Les quatre catégories confondues. Pour les élèves commissaires, ils sont 39 pour 30 places à pourvoir dont 6 sur 8 pour le concours professionnel et 24 sur 31 pour le concours direct. Quant aux élèves officiers, l’on dénombre 65 admissibles  à raison de 10 sur 13 pour les professionnels. Contre 40 sur 52 pour le concours direct. Ils seront ainsi 100 élèves commissaires et officiers à faire partie de la promotion entrante de l’ENSP en novembre.

EPS. L’effectif est plus élevé pour l’ENIAP avec 220 places mises à concours pour les 287 admissibles dont 40 sur 52 côté professionnel et 180 sur 235 pour le direct. 67 d’entre eux seront éliminés à l’issue de l’oral et des épreuves d’Education Physique et Sportive (EPS) qui ont commencé lundi. Le ministre de la Sécurité publique (MSP), le Contrôleur Général de Police, Fanomezantsoa Randrianarison est descendu sur le terrain d’Alarobia pour superviser le bon déroulement des épreuves d’EPS et donner les consignes nécessaires.

Taille minimale. Lors du précédent concours, le MSP avait recommandé aux candidats de ne pas prendre des produits dopants et/ou énergisants afin de prévenir tout risque d’accident cardiaque qui avait coûté la vie à un candidat. Comme la dernière fois, le premier flic de Madagascar a participé à la vérification de la taille des candidats admissibles. 1,65m pieds nus sous la toise pour les élèves commissaires et officiers de sexe masculin. Contre 1,60m pour les femmes. La taille minimale est de 1,65m pour les deux sexes côté élèves inspecteurs et agents qui totalisent 1 437 admissibles. À raison de 287 pour les élèves inspecteurs dont 52 vont se disputer les 40 places pour les professionnels. Contre 235 admissibles pour 180 places pour le concours direct. Quant aux agents, ils sont 1 495 admissibles pour 1 150 places. En somme, il y aura 345 recalés lors de la publication des résultats définitifs prévue d’ici une dizaine de jours à deux semaines. En attendant, les candidats admissibles vont passer aujourd’hui des tests psychotechniques qui termineront la seconde et dernière phase des concours d’entrée à l’ENSP et à l’ENIAP.

R.O

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici