- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileÀ lireMIDIRAMA : Une population résignée à son sort

MIDIRAMA : Une population résignée à son sort

En ce début du mois d’octobre, le pays a du mal à sortir de la torpeur dans laquelle il est plongé depuis les premiers jours de l’été. Les conditions de vie ne se sont pas améliorées malgré les tentatives faites par le pouvoir pour peser sur l’augmentation des prix. La population de la capitale semble résignée à un sort qui lui est imposé par les circonstances. Les vindictes populaires se sont banalisées et les lynchages d’individus appréhendés par les forces de l’ordre se multiplient. C’est tout le système qui régit la société qui semble perverti. C’est avec peine que les citoyens s’intéressent aux événements qui ont marqué la semaine. La présentation par la CENI du logiciel qui va être utilisé lors des prochaines élections a suscité de nombreux commentaires de la part des représentants des partis politiques. Les membres de l’opposition ont été plutôt critiques et sont peu confiants sur sa fiabilité. Mais c’est une réaction tout à fait normale de leur part. Le vice-président de la CENI, quant à lui, affirme qu’il s’agit d’un système éprouvé ayant subi des améliorations. C’est vers les prochaines échéances électorales que l’attention des observateurs se tourne.La préoccupation de tous ceux qui y sont partie prenante est la même : que le scrutin soit libre et transparent. La communauté internationale a réitéré les mêmes souhaits à plusieurs reprises. Les représentants des pays avec lesquels nous entretenons des relations diplomatiques ont changé. De nouveaux ambassadeurs sont arrivés et ont présenté leur lettre de créance au chef de l’État. La politique étrangère malgache n’a pas changé sur le fond, mais elle évolue sur la forme. Madagascar continue à prôner sa neutralité dans le conflit entre l’Ukraine et la Russie. 

Sur le plan international, les relations conflictuelles entre les pays occidentaux et la Russie sont les principaux sujets développés par les médias du monde entier. L’offensive des forces ukrainiennes qui leur a permis de reconquérir une grande partie de leur territoire a permis de stabiliser le front. Les positions de chaque partie ont été exposées à la tribune de l’assemblée générale des Nations Unies. C’est cependant l’organisation de référendums d’annexion dans quatre régions occupées par les Russes qui permettent à Vladimir Poutine de prendre un avantage certain sur le plan médiatique. Les résultats sont écrasants. Le oui a été plébiscité et a enregistré un score de 99%. Une grande cérémonie a été organisée hier à Moscou pour entériner l’adhésion de ces territoires à la fédération de Russie. Le discours prononcé par le maître du Kremlin à cette occasion a montré la détermination des Russes à ne pas céder devant les pressions occidentales. 

Les intempéries bousculent les questions d’actualité en ce début du mois d’octobre. Les ouragans se déclenchent à proximité des côtes américaines en ce moment. Ian a frappé de plein fouet la Floride, provoquant des dégâts historiques. Il s’est affaibli, mais il touche actuellement d’autres Etats. Les autorités américaines sont sur le qui vive.

Madagascar vit tant bien que mal cette période difficile qu’elle traverse en ce moment. Sa population est consciente des difficultés qui s’accumulent, mais elle espère toujours une amélioration de sa situation. La balle est dans le camp des dirigeants obligés de trouver des solutions pérennes.

Patrice RABE

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici