- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueAutoroute Tana – Tamatave : " Le dossier bouclé, début des...

Autoroute Tana – Tamatave :  » Le dossier bouclé, début des travaux avant la fin d’année « , dixit Andry Rajoelina

Le suspens est levé. Andry Rajoelina annonce le début des travaux de construction de l’autoroute reliant Antananarivo à Toamasina avant la fin de cette année 2022. 

L’annonce a été faite ce week-end lors du déplacement présidentiel dans la région Atsinanana. À entendre le Chef de l’Etat, le dossier relatif au financement et l’étude de mise en œuvre de ce projet d’envergure sont déjà bouclés. Et lui de réitérer que si actuellement, la route de 365 km se fait en 10 heures, avec cette autoroute qui mesurera 260 km, Tana – Tamatave se fera en 2h30. Le régime actuel enclenche la vitesse grand V en ce qui concerne la mise en œuvre des projets pour le développement de la région Atsinanana. Le Chef de l’Etat lance une véritable offensive politique et fait un clin d’œil à la population de la partie Est de Madagascar en lançant la mise en œuvre de plusieurs infrastructures utiles et nécessaires pour le peuple. 

Hier, le président Andry Rajoelina a procédé à la cérémonie de pose de première pierre pour le lancement de deux grands projets au niveau de la province de Toamasina. Il s’agit de la construction de l’hôpital catholique  » Le bon samaritain  » à Analamalotra Toamasina II et la réhabilitation de la route nationale 5 reliant Tamatave – Foulpointe. Le premier est une initiative de l’Eglise catholique et consiste à la construction d’un bâtiment moderne R-2. Ce centre proposera un service néphrologique. Installé sur une surface de 1 468 73m2, il sera composé des services médicaux, des services imageries, des services chirurgicaux, des services biologiques, des services de rééducation, des services des urgences, une administration et une restauration.  

Coup d’envoi. Une partie de la route nationale 5 a déjà été réhabilitée en 2019. À l’époque, Andry Rajoelina a donné l’ordre relatif à la réhabilitation des points noirs. Actuellement, les portions n’ayant pas encore été touchées sont en piteux état et représentent un calvaire pour la population locale. En ce moment, cette route de 45 km se fait entre 3h et 5h. L’état de cette route constitue ainsi un blocage au développement des régions Atsinanana et Analanjirofo. Hier, le Chef de l’Etat a donné le coup d’envoi des travaux. Aussi, la route Toamasina – Foulpointe sera entièrement construite en béton. Durant la cérémonie, le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana a fait une annonce relative à la construction de nombreuses routes dans l’Atsinanana, dans l’Analanjirofo et dans l’Alaotra Mangoro. La route Tamatave – Foulpointe n’est que la première phase du projet, a-t-il déclaré. Et d’ajouter au passage que les travaux vont se poursuivre à Soanierana Ivongo. À entendre le ministre de tutelle, un budget de 320 milliards d’ariary sera alloué pour la réhabilitation des routes nationales à travers le pays. Au total, 550 km de routes seront réhabilitées dont la RN6 Antsohihy – Ambanja, la RN12 Farafangana – Vangaindrano, et la RN34 Antsirabe – Miandrivazo. Une partie de la RN2 reliant Antananarivo – Moramanga qui est actuellement en piteux état débutera aussi à la fin du mois. Même programme pour la RN11A Vatomandry – Mahanoro, la RN4 Tana – Mahajanga et la RN7 Tana – Toliara. Selon le ministre Jerry Hatrefindrazana, la deuxième phase du projet consistera à la réhabilitation de la route Moramanga – Anosibe Anala. Andry Rajoelina a aussi assisté hier à la messe d’inauguration du Grand séminaire à Analamalotra Toamasina II. (Voir article par ailleurs).

Pose de première pierre. Samedi dernier, le numéro Un d’Iavoloha a ouvert sa descente dans la région Atsinanana par la cérémonie de pose de première pierre pour la construction de l’unité polyvalente de stockage, de transformation et de conditionnement d’épices et de produits agricoles à Analamalotra. Il s’agit d’une usine de transformation d’épices et de fruits. 1 400 paysans agriculteurs forment le Réseau des Coopératives du Commerce Équitable dans la région Atsinanana. Ils sont regroupés au sein de cinq coopératives. Ce sont les principaux bénéficiaires de cette usine dont la réalisation a été rendue possible grâce à la coopération décentralisée avec la région Normandie. L’objectif de ce projet est d’améliorer la qualité des produits, de réduire les coûts de production des coopératives, d’augmenter la quantité à exporter, d’autonomiser le RCCE dans l’exportation de ses produits, mais aussi de professionnaliser les réseaux de petits producteurs. Cette nouvelle usine sera équipée d’un séchoir d’une capacité de 500 kg/heure, d’un broyeur d’une capacité de 1500 kg/jour, d’un laboratoire d’analyses et de matériels de désinsectisation par injection de CO2. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet gouvernemental ODOF, One District One Factory, et répond au velirano numéro 7 qui vise la promotion de l’industrialisation, a annoncé le président Andry Rajoelina. Et lui d’ajouter que d’ici 2023, nous ne serons plus obligés d’importer du sucre car en ce moment, plus de 700 conteneurs comportant des éléments d’usines sucrières sont en cours d’acheminement vers Madagascar. 

Le Chef de l’Etat a aussi assisté samedi à  l’inauguration des routes en pavés d’un total de 1 km 100 dans les fokontany d’Ankirihiry et Ambolomadinika. Toamasina dispose aussi désormais d’un bureau territorial de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC). Le bâtiment a été inauguré samedi en présence de toutes les autorités locales. Il s’agit d’un projet financé par fonds propre de l’Etat malgache via les Nouveaux Projets Émergents (NPE) et le Programme d’investissement public (PIP). 

Recueillis par Davis R 

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

    • Bonjour .
      Quoi !?? En période sèche !?? Ce ne serait pas malagasy . Quoique , mora-mora ,on assistera sans doute à une rétrogradation de phases et à improbable début en …2023 .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici