- Publicité -
dimanche 4 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueElection : Otrikafo est contre l’ingérence de l’Union européenne

Election : Otrikafo est contre l’ingérence de l’Union européenne

Le parti Otrikafo s’oppose à l’ingérence de l’Union européenne aux élections. (Photo Nary Ravonjy)

Otrikafo a tenu une conférence de presse, hier, en son siège à Andravoahangy ambony. Les actualités nationales et les élections ont été abordées, lors de cette rencontre avec la presse. Sur ce dernier point d’ailleurs, le Secrétaire général de ce parti, Elia Rabevahiny, a fait savoir que Otrikafo est contre l’ingérence de la communauté internationale, en général, et de l’Union européenne, en particulier, dans l’organisation des  élections. Cela relève de la souveraineté nationale, a-t-il indiqué. Et d’enchaîner que nous avions pas mal d’informaticiens qui pourraient apporter leur contribution en parlant notamment de logiciels. Il a reconnu, notamment, que l’opposition a demandé un audit de la communauté internationale. Au vu de ces déclarations, le courant ne passe pas entre les diverses tendances de l’opposition. On a l’impression qu’elle est divisée sur les élections. Malgré tout, Elia Rabevahiny de mentionner qu’il faudrait tenir compte de certaines recommandations de l’Union européenne. A la question des journalistes sur les îles éparses, sur la prochaine rencontre entre la délégation malgache et la délégation française qui se tiendra ce mois-ci à Paris, Otrikafo estime que cela devrait avoir lieu sur un terrain neutre. Et de marteler qu’il est contre la cogestion. Un sujet qui tient à cœur à ce parti.

Dominique R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

  1. Alors ne quemander pas l’aide financière de UE si elle doit se taire sur les carences démocratique constatées au pays.
    Sortez plutot vos portes monnaies(vides) au lieu de parler pour le rien dire……..il vous reste encore la possiblité de vous retourner vers la Russie mais là c’est pas gagné d’avoir des roubles pour vous donner l’opportinité de voter !!!!!!!

  2. « …porte-monnaies vides… »

    Arguments d’autorité , axiomes , évidences pas si évidentes que cela , mantras..
    Il n’est interdit de s’interroger sur la situation politique , morale , mentale , psychologique , économique, sociale …qui prévaut de manière générale et extraordinaire dans les ex-colonies françaises , plus de soixante ans après leur « accession à l’indépendance » . Extraordinaire …parce que certains pays s’en sont bien sortis tout de même.
    Peut-être n’y a-t’il ni fatalité , ni honte à/de la situation de [mendiante fière] de Madagasikara , sinon celle (honte) du patriotisme et l’impéritie (incompétence – corruptibilité – larbinisme) du personnel politique… toutes institutions et tous niveaux compris et confondus . Et nul espoir de changement voire d’amélioration à l’horizon des « soixante dix ans »(70 ans) tantôt pronostiqué . Nulle implication (pas à ma connaissance – sinon excuses) publique , visible , consultable …des intellectuels supposés faire réflexion et proposer des pistes de solutions aux multiples problématiques parfaitement connues et donc gérables …des pays ayant enduré les affres de l’esclavage , de la colonisation et de la néo-colonisation des corps , des âmes , des mentalités et des esprits .
    A de notables encablures de Madagascar , le sort – détestable , organisé , expiatoire ? – de l’île d’Haïti (coïncidence ?) préfigure le chaos malagasy . Ainsi que les richesses des appauvris sans cesse plus pauvres ont fait et font encore la magnificence des riches , ainsi que l’exploitation orchestrée de l’immense masse des démunis font et entretiennent l’incompréhensible ultra-richesse de quelques-uns, les politiques des systèmes actuels sont parjures à leurs missions , et les intellectuels malagasy aussi .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici