- Publicité -
mercredi 30 novembre 2022
DomicileFaits-DiversTuléar. Femmes et Affaires : Femmes Entrepreneures : succès total.

Tuléar. Femmes et Affaires : Femmes Entrepreneures : succès total.

Quand les femmes organisent un évènement, tout est calculé et minuté, comme un script. Tout s’est passé comme prévu.

Soixante femmes d’affaires se sont déplacées à Tuléar,  en provenance des grandes villes de l’île, armées d’une grande solidarité pour un avenir meilleur, fières de répondre à l’invitation des Femmes Entrepreneures de la Région Atsimo Andrefana (FAA). Le gouverneur Edally, le préfet Solondraza et l’adjoint au maire Martin ont honoré de leur présence l’ouverture du Forum organisé par GFEM et FEAA (AmpelaMitsanga, AntimoMiranga). Après les discours de bienvenue et ceux des autorités, les femmes d’affaires ont entamé le renforcement de capacité, et de l’exportation, en l’occurrence. Concrétisant le slogan favori de Fanja Razakaboana, présidente du Groupement des Femmes Entrepreneures (GFEM) : « Favoriser une croissance durable avec des entrepreneurs investis et engagés », celle-ci incite tous les opérateurs à exploiter l’inépuisable économie verte qui abonde dans l’Est et l’économie bleue, dans l’Ouest. L’avenir des affaires repose sur le recyclage, l’énergie renouvelable et les technologies propres. Partageant cette vision, la présidente des Femmes Entrepreneures de l’Atsimo Andrefana pense « investir dans nos ressources naturelles, promouvoir et soutenir les efforts de créations d’emplois en économie circulaire ». Deux femmes ont été invitées pour parler de leurs entreprises : recyclage de déchets, puis exploitation et transformation de l’eau. Où trouver le financement ? Comment organiser un projet bancable ? Un chemin long et dur, rempli d’embûches, où les hommes ne sont pas tendres et vous narguent aux moindres erreurs, où les femmes doivent exceller en leadership et avancer, sans se décourager. Cinq cheffes d’entreprises ont ainsi raconté leur « success story » avec des tranches de vie aussi intéressantes les unes que les autres. L’assistance a posé plusieurs questions, ce qui traduit leur intérêt pour l’entrepreneuriat, sans trop compter sur les financements de la banque.

Charles RAZA

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici