- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicilePolitiqueComplicité avec les bandits : Serge Gellé met en garde les gendarmes

Complicité avec les bandits : Serge Gellé met en garde les gendarmes

Le secrétaire d’Etat à la gendarmerie est attendu à traduire en actes sa volonté d’assainir la gendarmerie.

Le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie a abordé avec fermeté les maux qui minent son corps.. Le patron de la gendarmerie se veut intransigeant envers ses brebis galeuses. Il a mis en garde contre les gendarmes qui « agissent comme des dahalo », contre ceux qui « sont complices des bandits et terrorisent la population ». Le général ne compte ainsi pas accorder son soutien à ces gendarmes qui corrompent ses troupes. Plusieurs voix se sont déjà levées pour porter à la place publique certains agissements des éléments de la gendarmerie et semblent faire alors échos au niveau de la hiérarchie et du commandement. Des têtes sont déjà tombées mais à entendre ce membre du gouvernement, d’autres ne sont pas non plus à l’abri des geôles.

Kidnapping. L’implication des gendarmes dans les actes de banditisme est avouée par la gendarmerie. « Le cas de kidnapping à Anjozorobe en septembre dernier » est soulevé par la gendarmerie dans lequel « certains gendarmes transgressent les règlements et deviennent complices dans les cas de kidnappings », a affirmé hier le service de communication du commandement de la gendarmerie. Dans certaines zones rurales, la gendarmerie est plusieurs fois pointée du doigt pour avoir laissé du terrain aux bandits qui sévissent la population et favorisent, de ce fait, à l’explosion de l’insécurité dans certaines localités. Dans d’autres, ses éléments sont accusés de complaisance avec les auteurs de crimes et délits pour inciter la colère collective.

Rija R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Faites vos jeux

    Tentative de rattrapage par la communication .
    Quid des actes !?
    Peut-être mettre un nouveau gendarme … derrière chaque ancien gendarme .
    Une piste de solution : améliorer les revenus et donc le sort du peuple , et partant les voies et moyens d’existence , de fonctionnement et d’évolution dans la carrière de ceux affectés physiquement à la défense et protection du peuple.
    Oui, tantôt on justifie le massacre à balles réelles des victimes…pour protéger les bourreaux , tantôt , pirouette verbale et uniquement verbale , on tance les mêmes.
    Personne n’est dupe . Et c’est triste .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici