- Publicité -
vendredi 9 décembre 2022
DomicileFaits-DiversIncendie aux 67ha : Un bâtiment de trois étages ravagés par le feu

Incendie aux 67ha : Un bâtiment de trois étages ravagés par le feu

Le pire a été évité de justesse à 67 ha. Hier, vers 1O heures du matin, les habitants de la localité étaient en effervescence. Les uns se sont précipités de rentrer chez eux pour sécuriser leurs domiciles. D’autres, qui étaient soucieux des intérêts de  l’ensemble de la société se sont donnés les mains pour venir au secours des victimes d’un incendie survenu à un bâtiment de trois étages dans la localité. Servant de magasin de distribution de marchandises générales dont de pièces d’automobiles dans le rez-de-chaussée et de maison d’habitation les deux étages, ce bâtiment était la proie d’un incendie grave hier. Le feu dont l’origine reste encore à déterminer, a commencé dans le premier étage quand des riverain l’ont aperçu. Tout de suite, ils ont alerté la caserne des sapeurs-pompiers de Tsaralalana qui se sont vite précipités sur les lieux quelques minutes plus tard. A leur arrivée, le feu a déjà dévoré presque la totalité de l’étage. Heureusement, ce drame a été maîtrisé presque à temps malgré les quelques difficultés rencontrées par les soldats de feu dans l’accomplissement de leur mission. Mis à part le problème en approvisionnement d’eau causé par la manque de bouche d’incendie dans les environs, l’étroitesse de voie d’accès à l’endroit du drame a perturbé l’opération de secours. A cela s’ajoute les attroupements des badauds dont beaucoup n’avaient pas en tête que d’en profiter pour voler. Pour y prévenir, des éléments des policiers du commissariat de la Sécurité publique du 7ème arrondissement ont déjà pris toutes les dispositions de sécurité nécessaires. En effet, le feu a été maîtrisé une heure plus tard et aucun blessé ni mort d’homme n’y a été enregistré.

T.M.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici