- Publicité -
vendredi 9 décembre 2022
DomicilePolitiqueTiako i Madagasikara : Des inquiétudes sur la fiabilité de la liste électorale

Tiako i Madagasikara : Des inquiétudes sur la fiabilité de la liste électorale

Rina Andriamasinoro et les cadres du parti Tiako i Madagascar.

La confection d’une liste électorale de qualité échappe à la Céni si l’on en croit les explications des responsables du parti Tiako i Madagasikara. Ils se considèrent que l’opération que la Commission mène jusqu’à aujourd’hui laisse à désirer.

Quatorze jours après le lancement officiel de la refonte de la liste électorale, des craintes persistent dans le camp du parti Tiako i Madagascar. À en croire la missive publiée hier, le parti lave déjà ses mains sur les incidents que cette liste pourrait engendrer. En effet, d’après le Secrétaire général du parti, Rina Randriamasinoro, « des anomalies subsistent sur cette liste et il n’y aura pas d’élection propre, transparente et acceptée par tous ». Le parti de l’ancien président, Marc Ravalomanana, semble donner beaucoup d’importance à cette opération. Une attitude qui est tout à fait légitime car l’issue de la prochaine élection présidentielle et de toutes les consultations qui s’ensuivent en dépendent.

Garanti d’une compétition loyale et démocratique, le parti de Dada n’a cessé d’émettre son opinion par rapport à la démarche et à la méthode choisies par la Commission Électorale Nationale Indépendante (Céni) pour cette opération. « Avant de faire la « refonte » de la liste électorale, nous avons eu une réunion avec les responsables de la Céni pour donner des suggestions sur la façon de le faire », a d’ailleurs indiqué l’ancien candidat à la mairie d’Antananarivo. Des suggestions qui n’étaient pas entendues par la Commission si l’on en croit les explications de Rina Randriamasinoro. « Selon les rapports et les plaintes des responsables des représentants à la base, cependant, cela ne fonctionne pas comme il se doit, et si cela continue, beaucoup ne seront pas inscrits sur la liste électorale, et beaucoup qui ne devraient pas y être mais il y restera quand même », a-t-il indiqué.

Sensibilisation. Néanmoins, Dada et ses convaincus continuent d’informer les partisans du TIM et tous les citoyens malgaches à accorder beaucoup d’importance à cette opération conduite par la Céni. « Il faut s’inscrire sur la liste électorale et vérifier que votre nom y figure », a martelé Marc Ravalomanana durant ses dernières sorties. En s’investissant beaucoup dans la sensibilisation, le TIM se retire de toutes responsabilités sur des éventuelles conséquences des latitudes dont la Céni a fait preuve durant la préparation et la conduite de cette refonte. « Le parti TIM souligne qu’il n’est pas responsable de la préparation de la liste électorale qui sera publiée », a ajouté le SG du TIM tout en précisant qu’« il n’y a que la « concertation nationale » qui est la seule solution pour l’intérêt du peuple malgache et de la Patrie ». La balle se trouve dans le camp de la Céni qui reste également persuadée sur l’importance de cette opération.

Julien R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici