- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileSociétéMoney for Madagascar : Une stratégie décennale pour soutenir les communautés vulnérables

Money for Madagascar : Une stratégie décennale pour soutenir les communautés vulnérables

Opérant discrètement depuis le début de sa création auprès des communautés vulnérables de diverses régions, Money Madagascar dispose actuellement d’une stratégie décennale (2022-2032) articulée sur six objectifs. Cette stratégie a été présentée à Ankerana et a mis en exergue la particularité de l’approche de cette organisation britannique fondée sur deux piliers. Une approche intégrée WHEELS, acronyme anglais pour l’eau, la santé, l’éducation, l’environnement et les moyens d’existence qui construit la résilience sociale, économique et environnementale. L’approche selon un continuum d’appuis centré sur l’humain, depuis la petite enfance, à travers l’éducation, les compétences de vie et la mentalité positive individuelle envers les jeunes, jusqu’au bien-être des ménages distingue également Money for Madagascar.

L’assistance très attentive à la présentation de la stratégie nationale de Money for Madagascar.

Education

Ses trois programmes reflètent cette intégration et ce continuum : le programme « Protecting and enabling vulnerable children » vise à restaurer la dignité des enfants orphelins, abandonnés, maltraités, malades, sans abri et des jeunes vulnérables à travers les centres d’accueil. Ce programme vient de lancer une activité de mentorat et d’orientation professionnelle des jeunes. Le deuxième programme « Education for Life » aide les enfants des écoles primaires des zones rurales reculées à accéder à une éducation qui changera leur vie. Ce programme comporte également une formation des enseignants pour améliorer la qualité de l’enseignement, des activités s’adressant aux parents pour soutenir l’éducation de leurs enfants et aux communautés scolaires pour encourager l’apprentissage. Enfin, le troisième programme « Resilient Forests and Livelihoods » s’adresse aux jeunes, aux adultes et aux ménages pour bâtir leur résilience en agissant sur la durabilité de leurs moyens d’existence et pour favoriser l’adoption des initiatives de réduction de la déforestation et de gestion durable des ressources naturelles. À ces trois programmes intervient en transversal la résilience et la préparation aux catastrophes.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi joli

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici